Coronavirus : une course contre la montre pour trouver un vaccin

Même en accélérant au maximum les processus de fabrication, il n’y aura pas de vaccin contre le Covid-19 avant 2021, voire 2022.

France 2

Elle s’appelle Jennifer Haller. Le 16 mars, cette Américaine est la première volontaire au monde à tester un vaccin contre le Covid-19. C’est le coup d’envoi des essais cliniques menés aux États-Unis. Peu de temps, d’autres débutent, cette fois en Chine. Contre le Covid-19, la course au vaccin est mondiale, avec plus de 70 projets qu’il faudra sur des milliers de personnes. En France, l’Institut Pasteur travaille sur trois pistes.

Une mise au point entre 18 et 24 mois

La plus avancée est dérivée d’un vaccin particulièrement efficace, celui contre la rougeole. Si tout va bien, la mise au point mettra entre 18 et 24 mois, au lieu de cinq à dix ans habituellement. "On tire parti des connaissances qu’on a acquises sur le développement de vaccin dans d’autres contextes de maladies virales, et les autorités ont mis en place des procédures accélérées", explique Christophe d’Enfert, directeur de l’unité biologie et pathogénicité fongiques à l’Institut Pasteur

Le JT
Les autres sujets du JT
Travail de recherche en laboratoire pour le développement d\'un vaccin contre le Covid-19 (illustration).
Travail de recherche en laboratoire pour le développement d'un vaccin contre le Covid-19 (illustration). (DOUGLAS MAGNO / AFP)