Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : une année blanche pour les intermittents du spectacle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : une année blanche pour les intermittents du spectacle
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron a donné une année blanche aux intermittents du spectacle. Elle leur permet de conserver leurs droits à l’assurance chômage jusqu’en 2021. Les précisions.

Un intermittent du spectacle est un artiste ou un technicien qui alterne des périodes d’emploi et de chômage. Il doit justifier de 507 heures de travail par an pour avoir le droit de prétendre aux allocations chômage. 520 000 salariés travaillent en France dans le spectacle vivant (acteurs, régisseurs, costumiers, ingénieurs du son...) ou la production audiovisuelle (producteurs, infographistes, monteurs...).

Un pan important de l’économie

Emmanuel Macron leur a accordé une année blanche mercredi 6 mai. Même si un intermittent du spectacle n’effectue pas ses 507 heures obligatoires, il touchera quand même son assurance chômage jusqu’en août 2021. Le secteur de la culture fait vivre 1,3 million de personnes en France, ce qui représente 2,2% du PIB, soit sept fois plus que l’industrie automobile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.