Coronavirus : un confinement encore plus strict

Edouard Philippe annonce, lundi 23 mars, un durcissement du confinement. Dans le viseur : les marchés et les sorties.

franceinfo

Sans surprise, lundi 23 mars, Edouard Philippe a annoncé un durcissement des conditions de confinement. Sortir et faire du jogging restent autorisés, mais dans un cadre plus strict. "Sortir pour promener ses enfants ou pour faire du sport, cela doit être dans un rayon de un kilomètre autour de chez soi, au maximum pour une heure, tout seul et une fois par jour", a déclaré lundi soir le Premier ministre.

Marchés interdits sauf dérogation des préfets

L’amende de 135 euros pourrait augmenter à 350 euros, voire à 1 500 euros en cas de récidive. La question des marchés ouverts a été tranchée. Ils seront fermés, sauf dans les communes où ils sont la seule source d’approvisionnement alimentaire. Pour l’intersyndicale nationale des internes qui demandaient des mesures plus drastiques contre le coronavirus, le compte n’y est pas. Ces mesures entrent en vigueur dès mardi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de la Piazza delle Erbe, à Padoue, en Italie, le 12 mars 2020. 
Le marché de la Piazza delle Erbe, à Padoue, en Italie, le 12 mars 2020.  (ROBERTO SILVINO / NURPHOTO / AFP)