Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : un confinement de moins en moins respecté ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : un confinement de moins en moins respecté ?
Article rédigé par
France Télévisions

Par endroits, un certain relâchement dans le respect du confinement est observé. Un constat qui peut être lié à l’assouplissement de certaines mesures par des préfets.

A cette station de tramway, en Seine-Saint-Denis, l’afflux de passagers ne trompe pas. Les rames sont bien remplies et la distance de sécurité d'un mètre n’est pas respectée. "Si on avait plus de trains, ce serait plus facile et on pourrait avoir la distance d'un mètre", fait remarquer une passagère. Beaucoup de passagers assurent de ne pas avoir le choix que de prendre les transports en commun.

Plus de voitures dans les rues

"Beaucoup de travailleurs se rendent sur leurs lieux de travail et donc utilisent les transports en commun, ce qui est particulier et lié à la structure socio-professionnelle de la Seine-Saint-Denis", indique Anne-Claire Mialot, préfète déléguée pour l’égalité des chances de la Seine-Saint-Denis.
Dans certaines rues, la voiture a repris ses droits. "Le matin, quand je vais au boulot à 5 heures et demi, il y a beaucoup plus de monde", note un automobiliste. Dans l’Aisne, parcs, jardins et forêts ont rouverts, sur décision de la préfecture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.