Coronavirus : un cas de Covid-19 répertorié en France dès le 27 décembre, affirme le chef d'un service de réanimation de Seine-Saint-Denis

Le professeur Yves Cohen, chef du service de réanimation des hopitaux Avicennes de Bobigny et Jean-Verdier de Bondy a réévalué des tests PCR réalisés fin décembre. Sur la cinquantaine de patients, l'un s'est finalement révélé positif au coronavirus.

Un cas de Covid-19 aurait été recensé en France dès le 27 décembre dernier et non pas fin janvier pour les premiers cas connus officiellement jusqu\'à présent.
Un cas de Covid-19 aurait été recensé en France dès le 27 décembre dernier et non pas fin janvier pour les premiers cas connus officiellement jusqu'à présent. (IAKOVOS HATZISTAVROU / AFP)

Un cas de Covid-19 aurait été recensé en France dès le 27 décembre dernier et non pas fin janvier pour les premiers cas connus officiellement jusqu'à présent, affirme, dimanche 3 mai sur franceinfo, le professeur Yves Cohen, chef du service de réanimation des hopitaux Avicennes de Bobigny et Jean-Verdier de Bondy.

Avec ses équipes, il a repris des tests PCR (tests réalisés avec écouvillons) menés en décembre 2019 et janvier 2020 sur une cinquantaine de patients atteints de pneumonie. L'un d'entre eux s'est finalement révélé positif au coronavirus : un homme d'une cinquantaine d'années.

Testé positif à deux reprises

"24% des patients que nous avons testés avaient une histoire qui pouvaient correspondre à l'histoire de Covid-19", explique Yves Cohen. "Nous avons refait les tests PCR qu'ils avaient eu pour la recherche d'un autre diagnostic pour tenter de trouver des traces de coronavirus. Et sur ces 14 patients, il y en a un qui a été testé positif. Nous avons procédé à deux reprises à ces tests PCR pour être sûr qu'il n'y avait pas d'erreur. Et les deux fois, ça s'est révélé positif."

Dans le dossier de ce patient, un scanner "qui montrait des signes qui pouvaient totalement être en lien avec le Covid-19, tout comme une biologie très inflammatoire, qui correspondrait avec le virus", précise le chef du service réanimation des hôpitaux Avicennes et Jean-Verdier.

Le patient et ses enfants sont guéris

"On a rappelé ce patient, afin qu'il nous explique comment il était possible qu'il soit diagnostiqué Covid-19, poursuit le soignant. Ces deux enfants ont eu la même infection." Il ne s'agit pas de la femme du malade, mais le professeur privilégie une piste en particulier : la compagne du patient contaminé, qui ne voyageait et ne travaillait pas, "aurait transmis le coronavirus de façon asymptomatique à son mari et à ses enfants". Une autre piste n'est cependant pas écartée : celle d'une contamination de l'épouse sur son lieu de travail, un supermarché.

Aujourd'hui, le patient "va bien et est guéri, comme ses enfants" indique Yves Cohen. "On en déduit de cette expérience que le Covid-19 était déjà en France en décembre, puisque le premier patient qu'on a retrouvé positif date du 27 décembre. On ne peut pas aller plus loin. C'est maintenant à une instance plus importante de faire faire une enquête épidémiologique."