Coronavirus : s’inspirer de Taïwan et sa gestion de crise ?

Sans utiliser de blocus ou de confinement général, Taïwan est parvenue à contrôler l’épidémie de coronavirus. Un exemple à suivre pour les autres pays ?

FRANCEINFO

Taïwan doit-il être le modèle à suivre en terme de gestion d’une crise sanitaire ? Lundi 27 avril, les habitants de la capitale Taipei peuvent sortir normalement malgré l’épidémie de coronavirus. Les terrasses et marchés restent ouverts. Sans avoir à mettre en place un confinement, l’île n’a dénombré que 429 cas depuis janvier.

Prévention et régulation, les deux principes de base

Pourtant proche du foyer de l’épidémie de coronavirus, Taïwan est parvenu à s’en protéger à travers l’instauration de plusieurs mesures de prévention. Au moment où le virus a pris naissance, le gouvernement a interdit les vols provenant de Chine dès le 7 février. A l’intérieur de ses frontières, la distribution des masques, devenus obligatoires dans les transports en commun, a été régulée : neuf masques par personne toutes les deux semaines. Le risque de pénurie n’existe pourtant pas, 10 millions en sont produits tous les jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Taipei, la capitale taiwanaise, le 18 mars 2020
A Taipei, la capitale taiwanaise, le 18 mars 2020 (SAM YEH / AFP)