Coronavirus : saison touristique en danger sur l'île de La Réunion

Peu sont les secteurs économiques épargnés par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. Le tourisme n'y fait pas exception et les faibles réservations d'hôtels sur l'Île de La Réunion en sont un triste exemple.

FRANCE 3

Beaucoup de professionnels du tourisme comptaient sur les vacances de Pâques pour faire vivre l'économie de l'île de La Réunion. L'annonce d'une sortie du confinement lié au Covid-19 au 11 mai par Emmanuel Macron retarde l'échéance, alors que les chambres d'hôtels y sont vides depuis plus d'un mois. Cette solitude ne change pourtant pas les habitudes de Jérôme Thomas. Gérant d'un hôtel, il continue de tailler les plantes de la résidence. Il gère dix chambres, actuellement sans clients. De mars à mai, il affiche habituellement 60% de remplissage.

"Il n'y a plus d'argent qui rentre"

Une situation qui préoccupe de plus en plus le gérant. "Il n'y a plus d'argent qui rentre. Si cela ne concernait que moi, cela irait, mais il y a aussi ma famille à prendre en compte", explique-t-il. De l'État, Jérôme Thomas a perçu 1 500 euros pour le mois de mars. Il devra également, jusqu'à la reprise de l'activité, piocher dans ses économies. Une passe difficile qu'il pense voir perdurer jusqu'à la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Peu sont les secteurs économiques épargnés par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. Le tourisme n\'y fait pas exception et les faibles réservations d\'hôtels sur l\'Île de La Réunion en sont un triste exemple.
Peu sont les secteurs économiques épargnés par la crise sanitaire du coronavirus Covid-19. Le tourisme n'y fait pas exception et les faibles réservations d'hôtels sur l'Île de La Réunion en sont un triste exemple. (FRANCE 3)