Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : près de 3 000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures au Royaume-Uni, une évolution "préoccupante" pour le ministère de la Santé

Le ministre de la Santé Matt Hancock a appelé à la vigilance, afin de tenter d'éviter que cette hausse chez les plus jeunes ne se répercute sur l'ensemble de la population, notamment les plus âgés. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voyageurs portant un masque en gare de Waterloo à Londres (Royaume-Uni), le 1er septembre 2020.  (HENRY NICHOLLS / REUTERS)

Une évolution "préoccupante", d'après le ministre de la Santé, Matt Hancock. Le Royaume-Uni a enregistré, dimanche 6 septembre, près de 3 000 nouveaux cas d'infection au Covid-19 contre 1 813 samedi, un niveau inédit depuis la fin du mois de mai.

Au total, 347 152 cas confirmés de contamination ont été recensés depuis le début de l'épidémie dans le pays, le plus endeuillé d'Europe avec 41 551 morts liées au virus. Deux nouveaux décès ont été enregistrés dimanche. 

Le nombre de patients actuellement hospitalisés s'élève à 756 (pour 124 nouvelles admissions), dont 69 sous respirateur, selon les chiffres officiels britanniques. 

De nouveaux cas principalement chez "les plus jeunes"

"L'augmentation que nous avons observée aujourd'hui est préoccupante", a déclaré sur la chaîne Sky News le ministre de la Santé, Matt Hancock, soulignant que ces nouveaux cas sont principalement diagnostiqués chez "les plus jeunes".

Le ministre a ainsi appelé à la vigilance, afin de tenter d'éviter que cette hausse chez les plus jeunes ne se répercute sur l'ensemble de la population, notamment les plus âgés.

"Malheureusement, il commence à sembler que nous nous dirigeons vers une période de croissance exponentielle de la pandémie au Royaume-Uni", a réagi Paul Hunter, professeur de médecine à l'université d'East Anglia, dans un communiqué. 

Sur Twitter, le responsable des questions de santé au sein de l'opposition travailliste, Jonathan Ashworth, a jugé cette augmentation "profondément préoccupante", appelant Matt Hancock à expliquer son approche devant les députés lundi. Comme il l'a déjà fait, le gouvernement conservateur de Boris Johnson entend réinstaurer des restrictions localement quand la situation l'impose, afin d'éviter un nouveau confinement au niveau national, dévastateur pour l'économie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.