Coronavirus : pénurie de gel hydroalcoolique, LVMH commence à en produire

Certaines entreprises se mobilisent face au manque de certains produits indispensables en ce moment. Et c’est le cas du groupe LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy) qui a commencé à produire du gel hydroalcoolique en grande quantité.

France 2

Plus de gel hydroalcoolique. Dans beaucoup de pharmacies, rupture de stock. Impossible de trouver le moindre flacon. Inquiétude pour les clients : « Je n’ai même pas essayé d’en trouver, il n’y en a plus nulle part », raconte une passante.
À l’intérieur, la pharmacienne confirme : « Plus de livraison depuis au moins deux semaines, pas d’alcool pour en fabriquer sur place, les fournisseurs ne répondent plus ».

Pénurie dans les supermarchés

Même chose dans les grandes surfaces : plus un seul gel à vendre. Pour l’instant, tout a été vendu mais les salariés ont de bons espoirs d’en recevoir dans la semaine. Pour éviter la pénurie, l’initiative d’un grand groupe de luxe, LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy). Dans les cuves destinées initialement au parfum, des gels hydroalcooliques. Les matières premières sont les mêmes, mais ont nécessité une adaptation à ce procédé nouveau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour lutter contre la propagation du coronavirus, il est nécessaire de sa laver très régulièrement les mains ou d\'utiliser une solution hydro-alcolique.
Pour lutter contre la propagation du coronavirus, il est nécessaire de sa laver très régulièrement les mains ou d'utiliser une solution hydro-alcolique. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)