Coronavirus : pas de relâchement des contrôles pour les vacances

Au 18e jour de confinement lié au Covid-19, il est toujours interdit de prendre la route sans raison manifeste. À la veille des vacances de Pâques pour la zone C (Paris, Toulouse en Haute-Garonne ou encore Montpellier dans l’Hérault), les contrôles policiers sur les grands axes ont été renforcés.

France 3

Avec le début le vendredi 3 avril au soir des vacances de Pâques dans la zone C, gendarmes et policiers renforcent leurs contrôles routiers. L'attestation devient plus qu'obligatoire et les interrogatoires sont poussés. "On s'est fait arrêter par la police, car le conducteur n'avait pas son attestation, donc c'est retour à la maison", témoigne un passager, dans un véhicule contrôlé à un péage.

Sans attestation, l'amende est fixée à 135€

Ils ne seront sûrement pas les seuls à faire demi-tour. En effet, une amende de 135 € est applicable par adulte non-muni d'une attestation dûment remplie. Les conducteurs verbalisés devront faire demi-tour, mais ils s'exposent à la même amende en cas de contrôle sur le trajet retour. "Maintenant, on a affaire à une branche d'irréductibles, qui très clairement, tente le coup pour essayer d'aller en province", explique le lieutenant-colonel Ludovic Laporte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un gendarme, le 25 mars 2020 à Tain-L\'Hermitage (Drôme).
Un gendarme, le 25 mars 2020 à Tain-L'Hermitage (Drôme). (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)