Coronavirus : moins de cas graves recensés cet été en France

En France, 30 528 personnes sont mortes du Covid-19. 4 690 patients sont hospitalisés lundi 24 août. Les personnes contaminées augmentent, mais les cas graves sont plus rares. 

FRANCEINFO

Les Français veulent se faire tester pour être rassurés. Devant les centres de dépistage du Covid-19, les files d'attente s'allongent. Le signe d'une certaine inquiétude dans le pays. Les résultats positifs au Covid-19, se multiplient. Il y a eu 4 897 nouveaux cas de coronavirus dimanche 23 août. Pourtant, dans le même temps, le nombre de patients hospitalisés augmente peu.

Les jeunes davantage touchés

S'il y a moins de cas graves, c'est surtout chez les 15-44 ans que les contaminations augmentent. Une population peu susceptible de développer les formes graves du coronavirus. Le risque, c’est aussi que les seniors finissent par en pâtir. Autre explication possible : la meilleur prise en charge des patients. Aujourd'hui, il n'existe toujours pas de traitement spécifique, mais on sait mieux détecter et soigner les cas les plus graves. Le mois de septembre sera déterminant pour la reprise ou non de l’épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un officier de police effectue un test PCR au coronavirus à l\'aide d\'un écouvillon inséré dans son nez à l\'aéroport international de Bordeaux-Mérignac (Gironde) le 23 juillet 2020.
Un officier de police effectue un test PCR au coronavirus à l'aide d'un écouvillon inséré dans son nez à l'aéroport international de Bordeaux-Mérignac (Gironde) le 23 juillet 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)