Coronavirus : plus de 3 000 nouveaux cas en 24 heures en France

Le taux de positivité des tests, qui reste orienté à la hausse, a atteint 3,7% entre le 16 et le 22 août

Un test PCR au coronavirus effecté dans un centre de consultation à Saint-Etienne (Rhône-Alpes), le 25 août 2020.
Un test PCR au coronavirus effecté dans un centre de consultation à Saint-Etienne (Rhône-Alpes), le 25 août 2020. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Face à une recrudescence des cas de coronavirus, les mesures sont renforcées à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône. Le port du masque est rendu obligatoire dès l'âge de 11 ans dans toute la ville à partir de mercredi 23 heures, annonce la préfecture mardi 25 août. Les restaurants, les débits de boissons et les commerces d’alimentation générale seront fermés tous les jours de 23 heures à 6 heures dans l’ensemble du département à compter de la même date. Ces mesures sont applicables jusqu'au 30 septembre. Dans les Bouches-du-Rhône, le taux d’incidence est actuellement de 131 sur 100 000, alors qu’il était de 25 à la fin du mois de juillet. A Marseille, il est de 177 sur 100 000 alors qu’il était de 33 fin juillet, indiquent les autorités locales pour justifier cette décision. 

 Plus de 3 000 nouveaux cas en 24 heures en France. Le nombre quotidien de nouvelles contaminations dues au coronavirus en France est repassé, mardi 25 août, au-dessus de 3 000, selon la Direction générale de la santé. La DGS signale précisément 3 304 nouveaux cas alors qu'elle en avait dénombré 1 955 lundi. Le taux de positivité des tests, qui reste orienté à la hausse, a atteint 3,7% entre le 16 et le 22 août. "En France métropolitaine la dynamique de la transmission en forte croissance reste préoccupante: l’ensemble des indicateurs continue de progresser tandis que le nombre de tests réalisés reste constant", souligne la DGS. Suivez notre direct.

L'épidémie ralentit dans le monde selon l'OMS. Les dernières données hebdomadaires publiées mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent un ralentissement de l'épidémie dans la plupart des régions, en particulier sur le continent américain. Plus de 1,7 million de nouveaux cas de Covid-19 et 39 000 nouveaux décès ont été signalés à l'OMS la semaine dernière (17 au 23 août), ce qui représente une diminution de 5% des cas et de 12% des décès par rapport à la semaine précédente (10 au 16 août). Ce ralentissement a été enregistré dans toutes les régions, à l'exception de l'Asie du Sud-Est et de la Méditerranée orientale.

Pas de gratuité des masques pour les élèves en France. L'exécutif, malgré les appels pressants des oppositions, a confirmé mardi 25 août au cours d'un Conseil de défense sanitaire la décision de ne pas fournir de masques gratuits aux élèves, selon les informations recueillies par France Télévisions. "L’idée est noble mais le facteur réalité s’impose. C’est trop lourd sur le plan logistique", affirme un membre du gouvernement, faisant valoir que chaque établissement a déjà des stocks pour les 1,2 million d’enseignants et personnels dans les établissements scolaires. "Évidemment tout élève ayant oublié son masque sera dépanné", précise-t-on. 

Emmanuel Macron promet des "règles claires". Le président a indiqué après le conseil de défense sanitaire que des "règles claires" seraient instaurées "partout" en France pour faire face à la reprise de l'épidémie de Covid-19. "Priorité santé", a écrit le chef de l'Etat dans un tweet. "J'ai réuni ce matin un conseil de défense pour organiser la rentrée dans les meilleures conditions possibles au regard de l'évolution épidémique. École, travail, lieux publics: partout des règles claires pour permettre à chacun de reprendre en confiance", a-t-il ajouté.

L'Espagne va avoir recours à l'armée pour lutter contre l'explosion des cas. Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé le recours à l'armée pour aider les régions, compétentes en matière de santé, à lutter contre l'explosion de nouveaux cas de coronavirus. "Le gouvernement espagnol va mettre à disposition des régions des effectifs des forces armées pour réaliser le traçage" des cas, a-t-il dit lors d'une allocution télévisée en précisant que 2 000 militaires seraient déployés. Madrid a fait état lundi de 2 060 cas supplémentaires de contamination, contre 3 650 cas vendredi, ce qui porte son total à 405 436. 

Inquiétude dans les Bouches-du-Rhône. De nouvelles mesures sanitaires devraient être mises en œuvre "dans les tout prochains jours", pour faire face à la "situation préoccupante" dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé lundi le préfet du département. Le taux d’incidence du virus est de 145 pour 100 000 à Marseille et de 110 pour 100 000 dans le département, contre 33 pour 100 000 en moyenne à l'échelle nationale.

 Les régions Ile-de-France et Paca considérées comme risquées. L'Allemagne a placé les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur en zones à risque en raison de l'augmentation des cas de Covid-19, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères. Les voyageurs revenant de ces régions françaises devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quatorzaine jusqu'à l'obtention du résultat.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

12h03 : Faisons à nouveau le point sur les principales informations de cette journée :

Le gouvernement se réunit en ce moment pour un Conseil de défense consacré à la lutte contre l'épidémie. Les consignes sanitaires dans l'éducation et les entreprises devraient notamment être au programme.

Un homme a été mortellement blessé par balles, cette nuit, dans le quartier des Izards à Toulouse, où des tirs ont éclaté à quatre reprises en moins d'un mois, et où un autre homme avait été tué le 11 août.

#INCENDIE L'important incendie qui s'est déclaré hier à Istres (Bouches-du-Rhône) est "fixé" mais le travail des pompiers continue. Aucune victime n'est à déplorer, mais 450 hectares de végétation ont brûlé.

11h48 : L'étude présente le cas d'un résident hongkongais de 33 ans testé positif le 26 mars après avoir présenté des symptômes, guéri et testé négatif deux fois par la suite, puis testé à nouveau positif à son retour d'Espagne le 15 août, sans symptômes cette fois. Selon les chercheurs, les souches de virus retrouvées chez ce patient en mars et en août sont différentes – une constatation inédite. Mais eux-mêmes sont prudents sur ce que démontre leur étude concernant l'immunité acquise par les malades : "Il est difficile de tirer des conclusions définitives d'un unique cas."

11h39 : Peut-on être infecté plusieurs fois par le Covid-19 ? Plusieurs cas ont déjà intrigué dans le monde sans preuve scientifique définitive. Hier, une équipe de chercheurs de Hong-Kong a annoncé ce qu'elle décrit comme le premier cas avéré de réinfection, dans une étude qui n'a pas encore été validée par une revue scientifique.

11h30 : Bonjour @Kévin. C'est effectivement ce qui inquiète la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), qui estime à 30 euros par mois la somme supplémentaire à débourser pour les étudiants, et à 5,13% l'augmentation du coût de la rentrée. France 2 a diffusé vendredi le témoignage d'une étudiante qui devra rogner sur le budget de ses courses.

11h30 : Bonjour, on parle du coût des masques pour les collégiens et lycéens. Mais j'aimerais davantage qu'on parle du coût pour les étudiants, déjà une partie n'a pas eu de boulot d'été et la vie financièrement est déjà assez compliquée quand on est boursier (je l'ai été durant tout mon cursus). Le masque va être un budget supplémentaire et conséquent pour un grand nombre d'étudiants. Pour certains entre manger et se protéger, le choix sera vite fait...

11h22 : Le festival Rock en Seine, qui se tient habituellement fin août à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), fait partie des événements annulés à cause du virus, mais propose des alternatives en ligne. Cinq groupes émergents ont ainsi enregistré des sessions musicales qui seront visibles vendredi et samedi sur le site Culturebox : voici les portraits de ces artistes.




(JAMIE NOISE / PIERRE ANDREOTTI / MARIA RAMIREZ)

11h02 : "La première chose qu'on peut faire de mieux, c'est arrêter de penser que le comportement du virus a changé. La musique 'tout d'un coup il est devenu doux' (...) c'est faux."

Le patron des hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a mis en garde, sur France Inter, face au relâchement de la crainte du Covid-19. "En Ile-de-France, le nombre de malades hospitalisés augmente, il double tous les 26 jours", a-t-il affirmé. Nous avons expliqué, dans un article, pourquoi rien ne prouve que le virus soit devenu moins dangereux.

10h46 : La ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, affirme ce matin sur CNews que la France produira "100 millions de masques sanitaires", FFP2 ou chirurgicaux, par semaine en décembre. Aujourd'hui, la capacité de production est de 50 millions de masques par semaine, ajoute-t-elle.

10h17 : Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby, espère accueillir 55 000 spectateurs au Stade de France en octobre, pour des matchs de la France contre le pays de Galles et l'Irlande. Il indique au Midi Olympique avoir demandé une dérogation à la limitation des rassemblements, mais envisage tout de même un plan B : "On a ce premier scénario optimiste, mais notre trésorier en a prévu un autre avec une jauge à 5 000."

10h04 : Bonjour @Biza. Nous avons consacré un article à cette question. Si la visière n'est pas forcément sans utilité contre le virus, elle ne peut pas remplacer le port du masque. Tout d'abord d'un point de vue légal, mais aussi parce qu'elle ne protège pas autant, notamment contre les particules en suspension, dont on sait désormais qu'elles sont un mode de transmission du virus.

10h04 : Bonjour, encore merci pour votre travail ! Pouvez-vous me dire si la visière peut remplacer un masque jetable ou en tissus ? Beaucoup de commerçants en portent... Merci de votre réponse !

09h54 : Nous sommes justement à la recherche de témoignages. Si vous avez basculé dans la précarité à cause de la crise du Covid-19, que vous ayez des difficultés à régler vos factures, à trouver un emploi, ou encore que vous ayez sollicité une aide alimentaire pour la première fois, vous pouvez nous contacter sur cette page, anonymement si vous le souhaitez.

09h53 : On le sait, la crise sanitaire s'accompagne d'une crise économique qui touche durement de nombreux français. A Créteil (Val-de-Marne), notre journaliste Renaud Candelier a assisté à une distribution de l'association Août secours alimentaire, qui a vu son nombre de bénéficiaires tripler. Dans la file, de nombreuses personnes mises en difficulté par la perte de leur emploi.




(RENAUD CANDELIER / RADIO FRANCE)

09h11 : Il est temps de faire un nouveau point sur l'actualité de ce mardi matin :

Le gouvernement se réunit ce matin pour un Conseil de défense consacré à la lutte contre l'épidémie. Les consignes sanitaires dans l'éducation et les entreprises devraient notamment être au programme.

#CORONAVIRUS Au moins 1 800 personnes sont mortes à domicile des suites du Covid-19 en France, affirme l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans un bilan publié hier.

#INCENDIE L'important incendie qui s'est déclaré à Istres (Bouches-du-Rhône) hier est "fixé" mais le travail des pompiers continue. Aucune victime à déplorer, mais 450 hectares de végétation ont bûlé.