Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : l’Institut Pasteur en première ligne au Sénégal

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : l’Institut Pasteur en première ligne au Sénégal
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

En Afrique, les pays sont de plus en plus touchés par le coronavirus. Au Sénégal, l’Institut Pasteur de Dakar essaie autant que possible d’anticiper la pandémie.

Depuis 120 ans, le laboratoire de l'Institut Pasteur de Dakar a vu passer la fièvre jaune, Ebola et tant d'autres épidémies nées sur le continent africain. Le voilà désormais au cœur du dispositif de la lutte contre le coronavirus au Sénégal. Tous les tests effectués dans le pays se font dans ce laboratoire, sans exception. Cela représente une centaine de tests en ce moment. Il faut dépister le plus possible alors que la maladie n'est pas encore très répandue au Sénégal.

Isoler les cas suspects

"Aujourd'hui, le meilleur moyen de garder la situation gérable, c'est de garder la main autour des cas qui sont confirmés et prélever les personnes qui sont autour, les tester, les isoler et les mettre en observation", explique le Dr Ndongo Dia, responsable de laboratoire. Plus de 1 500 cas suspects ont été isolés et placés sous surveillance. Plus de 130 personnes ont été testées positives. Le pays retient son souffle, conscient que le système sanitaire est très vulnérable. Au-delà de son action au Sénégal, l'Institut Pasteur de Dakar forme également les autres pays africains.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.