Coronavirus : l’Europe cherche à tout prix à se protéger pour éviter le reconfinement

Plusieurs pays européens ont décidé de donner un tour de vis aux règles sanitaires. Sans concertation et sans règles communes, tout le monde veut éviter à tout prix un reconfinement généralisé.

Dans les aéroports allemands, des tests, aujourd’hui facultatifs, devraient devenir obligatoires dans les prochains jours. L’Allemagne veut imposer ces dépistages aux voyageurs revenant des zones à risques. Une liste de 130 pays classés rouge a déjà été établie par les autorités outre-Rhin. L’Autriche aussi durcit ses contrôles. Aux frontières, les files de véhicules s’allongent. Les voyageurs en provenance de 32 pays des Balkans ou d’Europe centrale sont placés sous haute surveillance : prise de température et tests obligatoires.

Quatorzaine imposée pour les voyageurs en provenance d’Espagne

Le week-end dernier, le Royaume-Uni a pris de court tout le monde en imposant immédiatement une quatorzaine aux passagers en provenance d’Espagne, provoquant la colère de Madrid. Et Boris Johnson pourrait même aller plus loin. "Nous continuerons cet été à prendre d’autres dispositions dès que cela sera nécessaire", a-t-il affirmé. Le Royaume-Uni dit regarder de très près la situation en Allemagne et en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voyageurs montent dans leur avion pour le Royaume-Uni, depuis Nantes, en France, le 1er juillet 2020.
Des voyageurs montent dans leur avion pour le Royaume-Uni, depuis Nantes, en France, le 1er juillet 2020. (JULIEN MARSAULT / HANS LUCAS / AFp)