Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les villes vivent au ralenti

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Coronavirus : les villes vivent au ralenti
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Lille, il y a lundi 16 mars beaucoup de monde dans les rues, les Français commencent à prendre conscience de l’importance de respecter les mesures sanitaires.

À Lille, lundi 16 mars, la Grand-Place de Lille est presque vide, tout comme les rues adjacentes. « Très peu de monde dans les rues aujourd’hui, alors que normalement à cette heure-ci, elles devraient être noires de monde », explique la journaliste Maëlys Septembre, en duplex de Lille. « De là à dire que les rues sont désertes, pas vraiment. A moitié seulement, car certains Lillois ont tout de même fait le choix de sortir de chez eux, de faire un tour en ville et de profiter du temps assez doux », ajoute-t-elle.

Certains portent des masques

« Mais beaucoup affichent une mine inquiète, ils se pressent. On voit certains porter des masques. On a même vu une dame porter des gants en latex à l’extérieur dans la rue. La plupart d’entre eux respectent aussi cette distance d’un mètre », raconte la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.