Coronavirus : les vétérinaires apportent maintenant leur soutien aux hôpitaux

Face au manque de respirateurs, certains médecins veulent profiter du matériel à leur disposition et propose de récupérer des appareils qui servent d'habitude pour l'activité vétérinaire. Marc Veilly, le secrétaire général du conseil national de l'ordre des vétérinaires explique que c'est tout à fait possible.

FranceInfo

Utiliser des respirateurs à destination d'animaux sur des humains. Cela peut faire peur mais Marc Veilly, le président du conseil national de l'ordre des vétérinaires préfère rassurer tout de suite : "Le matériel que nous utilisons, nous vétérinaires, est un matériel qui provient de la médecine humaine qui est légèrement adapté pour nous mais qui est utilisable en l'état donc c'est pour ça que nous avons été en contact avec le ministère de la santé et des hôpitaux."

Une réponse incroyable

"Nous avons fait un recensement auprès des vétérinaires de matériel pour savoir combien on pouvait avoir de respirateurs et demander aux vétérinaires quel matériel ils pourraient mettre à disposition des hôpitaux, des respirateurs des concentrateurs d'oxygène mais aussi des systèmes de surveillance. Je peux vous dire qu'en 24 heures, nous avons eu 900 réponses de vétérinaires et nous avons recensé à peu près 200 respirateurs artificiels."

Le JT
Les autres sujets du JT
Une équipe médicale de l\'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) amène un patient souffrant du Covid-19 à un hélicoptère pour qu\'il soit pris en charge dans un autre établissement, le 17 mars 2020.
Une équipe médicale de l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) amène un patient souffrant du Covid-19 à un hélicoptère pour qu'il soit pris en charge dans un autre établissement, le 17 mars 2020. (SEBASTIEN BOZON / AFP)