Pratique des sports collectifs dès lundi, réouverture des stades le 11 juillet... Le gouvernement annonce de nouvelles mesures de déconfinement

Ces dispositions ont été décidées au cours d'un Conseil de défense et de sécurité nationale réuni vendredi. 

Le stade Ernest Wallon à Toulouse (Haute-Garonne), le 3 juin 2020. 
Le stade Ernest Wallon à Toulouse (Haute-Garonne), le 3 juin 2020.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Une nouvelle étape du déconfinement en France. Les stades et hippodromes en France, fermés du fait de la pandémie de coronavirus, rouvriront au public le 11 juillet avec un nombre maximal de 5 000 spectateurs, a annoncé Matignon dans la nuit du vendredi 19 au samedi 20 juin.

Cette "jauge maximale de 5 000 personnes pour les grands événements, les stades et salles de spectacle" restera en vigueur en principe jusqu'au 1er septembre. "Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d'août", a précisé le gouvernement dans un communiqué.

Comme pour les salles de spectacle, les activités rassemblant plus de 1 500 personnes devront être déclarées au préalable. Les croisières fluviales seront également "de nouveau autorisées" à partir du 11 juillet, date de la fin de l'état d'urgence sanitaire en France métropolitaine. "En coordination avec nos partenaires européens, il pourra être décidé de reprendre les croisières en mer entre les ports européens, pour les navires dont la capacité ne dépasse pas une limite fixée par arrêté ministériel", précise Matignon dans son communiqué. 

De nouvelles mesures attendues en septembre

Le gouvernement a par ailleurs autorisé la reprise des activités de sports collectifs à partir de lundi, "avec des mesures de prévention adaptées" contre l"épidémie de Covid-19. Les sports de combat restent en revanche interdits. Dès lundi rouvriront également les cinémas, les centres de vacances et salles de jeux, ainsi que les casinos. Ces derniers avaient déjà rouvert partiellement le 2 juin en zone verte, mais seules les machines à sous et les formes électroniques de jeux étaient autorisées. Les jeux de table restaient proscrits. 

Les établissements "accueillant des foires, expositions et salons" ainsi que les discothèques pourront rouvrir à partir de septembre, "sous réserve d'une nouvelle évaluation de la situation épidémiologique", ajoute Matignon. Les croisières maritimes internationales pourraient reprendre à ce moment-là. 

Ces nouvelles mesures ont été décidées au cours d'un Conseil de défense et de sécurité nationale réuni vendredi sous l'autorité d'Emmanuel Macron. Au cours de cette réunion, le ministre de la Santé Olivier Véran a noté que les indicateurs de suivi de l'épidémie "restent globalement bien orientés" mais que "la vigilance reste toutefois forte".

La France a enregistré 14 décès supplémentaires liés au Covid-19 dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie à 29 617, selon le bilan publié vendredi par la direction générale de la santé (DGS). Le nombre de patients du Covid-19 en réanimation continue parallèlement de baisser.