Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les quartiers pauvres de New York les plus touchés

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus : les quartiers pauvres de New York les plus touchés
Article rédigé par
France Télévisions

Aux États-Unis, plus de 900 décès ont été constatés en plus ces dernières 24 heures, soit 4 513 morts au total et 213 000 cas. Un tiers des victimes vient de New York et la situation est critique dans les quartiers défavorisés.

Dans le Queens (États-Unis), les premières sirènes du matin retentissent. Une vieille dame de 78 ans à besoin d’aide. Les ambulanciers enfilent leurs masques et protections pour les yeux. "Elle a de la température et de la toux, donc on suppose le Covid-19", explique l’un des soignants. À quelques minutes, une équipe tente de réanimer une femme de 90 ans. Les voisins observent depuis leurs fenêtres : "On ne sait pas si c’est ça, mais on ne sort pas de la maison."

Très peu d'assurés

Les interventions ont été multipliées par près de dix. "Les appels arrivent les uns après les autres, ça ne s’arrête pas", déclare John Dugan, ambulancier. Le Queens est le quartier le plus touché, sûrement car c’est le plus dense. "On vit les uns sur les autres", explique un habitant, exaspéré. Les cas les moins graves, testés positifs, repartent dans les rues. Pour leur santé, les plus déshérités sont couverts par l’assurance d’état.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.