Coronavirus : les personnes handicapées laissées de côté pendant la crise ?

Marie-Christine Tezenas du Montcel, secrétaire générale du groupe Polyhandicap France, était l'invitée du journal de 23 heures de franceinfo, samedi 27 juin.

franceinfo

Les personnes handicapées ont-elles été les grandes oubliées de la crise du coronavirus ? Le collectif Polyhandicap France dénonce leur invisibilité. "Pour être les oubliés de la crise, encore faut-il avoir été présent à un moment... En réalité, nous avons souvent l'impression d'être transparents, comme des fantômes qui n'existent pas", s'est indignée Marie-Christine Tezenas du Montcel, secrétaire générale du groupe Polyhandicap France, sur le plateau du 23 heures de franceinfo, samedi 27 juin.

"L'aspect psychologique est effroyable"

Comme l'a admis Emmanuel Macron au cours d'une allocution télévisée, la crise sanitaire a permis de mettre en avant les failles du pays dans certains domaines. "Nous comptons le prendre au mot. On s'est retrouvés dans des situations qui étaient juste épouvantables, avec des personnes handicapées refusées dans certains hôpitaux (...) L'aspect psychologique est effroyable", a continué Marie-Christine Tezenas du Montcel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marie-Christine Tezenas du Montcel, secrétaire générale du groupe Polyhandicap France, était l\'invitée du journal de 23 heures de franceinfo, samedi 27 juin.
Marie-Christine Tezenas du Montcel, secrétaire générale du groupe Polyhandicap France, était l'invitée du journal de 23 heures de franceinfo, samedi 27 juin. (FRANCEINFO)