Coronavirus : l'Union européenne redoute un confinement jusqu'à ce qu'un vaccin existe pour les personnes âgées

"Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux", estime la présidente de la Commission européenne dans un entretien au journal "Bild".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne âgée ravitaillée à domicile pendant le confinement, le 29 mars à Nice (Alpes-Maritimes). (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS)

Les personnes âgées seront-elles confinées jusqu'à la fin de l'année pour éviter d'être frappées par le coronavirus ? C'est ce qu'a laissé entendre, samedi 11 avril, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans un entretien au quotidien Bild (en allemand)"Sans vaccin il faut limiter autant que possible les contacts des seniors", notamment ceux qui vivent dans les maisons de retraite, a déclaré la dirigeante allemande de l'exécutif européen.

>> Suivez les dernières informations sur le Covid-19 dans notre direct

"Je sais que c'est difficile et que l'isolement pèse mais c'est une question de vie ou de mort, nous devons rester disciplinés et patients, a-t-elle dit. Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux." Ursula von der Leyen a dit "espérer" le développement d'un vaccin par un laboratoire européen "vers la fin de l'année". "Pour qu'on puisse ensuite rapidement vacciner nous sommes déjà en discussion avec des fabricants sur des capacités de production mondiales", a-t-elle dit.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Récit. "C'est apocalyptique" : New York, au cœur de l'épidémie de coronavirus qui frappe de plein fouet les Etats-Unis

• Décryptage. Que vaut la nouvelle étude du professeur Raoult, qui vante l'efficacité de l'hydroxychloroquine ?

• Désintox. Ces théories du complot qui connectent la 5G et le coronavirus

• Eclairage. "Des enfants ont été mis dehors" : comment le confinement a fait exploser les violences intrafamiliales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.