Coronavirus : les parents contraints de garder leurs enfants et ne pouvant télétravailler seront placés en activité partielle

Ils pourront ainsi "bénéficier d'un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail, et au plus tard jusqu'à la fin de la période d'isolement", précise le ministère des Solidarités et de la Santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme et son fils dans un salon, le 2 avril 2020. (CELINE GAILLE / HANS LUCAS / AFP)

Avec la pandémie de Covid-19 qui dure, des établissements qui accueillent des enfants peuvent se retrouver fermés. Pour faire face à ces situations, le gouvernement a annoncé, mercredi 9 septembre, que les salariés du privé contraints de garder leurs enfants en raison de la fermeture de leur crèche, école ou collège, et qui seront dans l'impossibilité de télétravailler, seront placés en activité partielle.

Ils pourront ainsi "bénéficier d'un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail, et au plus tard jusqu'à la fin de la période d'isolement", a précisé le ministère des Solidarités et de la Santé. "Cette indemnisation pourra bénéficier à un parent par foyer, en cas d'incapacité de télétravail des deux parents et sur présentation d'un justificatif".

Cette annonce n'est pas une surprise. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait fait savoir, lundi, que le gouvernement allait dévoiler, dans le courant de la semaine, des mesures pour les parents qui doivent garder leurs enfants, notamment à cause de classes ou d'établissements scolaires fermés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.