Coronavirus : "Les mesures individuelles doivent s'appliquer tout le temps", prévient Olivier Véran

Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, en déplacement en Lozère, "il ne faut pas que le virus puisse passer des plus jeunes aux moins jeunes".

Article rédigé par
avec France Bleu Gard Lozère - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de la Santé Olivier Véran, lors d'un déplacement à Florac, en Lozère, le 21 août 2020. (PASCAL GUYOT / AFP)

Face à l'épidémie de coronavirus, "les mesures individuelles doivent s'appliquer partout et tout le temps", a prévenu ce vendredi 21 août Olivier Véran, le ministre de la Santé, rapporte France Bleu Gard Lozère. "J'ai constaté que parfois les gens se sentent surprotégés par le masque et n'appliquent plus certaines mesures de sécurité", selon Olivier Véran, en déplacement en Lozère.

Il a notamment cité l'exemple de la rentrée politique d'Europe Ecologie-Les Verts à Pantin, en Seine-Saint-Denis. "J'ai vu une photo où tout le monde portait un masque, mais se tenait la main." 

Ce n'est pas parce que vous portez un masque que vous pouvez vous tenir la main, réduire le gel hydroalcoolique, ou que vous pouvez vous faire la bise.

Olivier Véran, ministre de la Santé

en déplacement en Lozère

Alors que le taux d'hospitalisation a augmenté en France de près de 28% en une semaine, le ministre de la Santé interpelle les Français. "Il y a tout un tas de pratiques que vous avez acquises au printemps qu'il ne faut surtout pas perdre".

Les plus jeunes sont en ce moment les plus frappés par le coronavirus, alors Olivier Véran souhaite "faire très attention à protéger les personnes les plus fragiles. Il ne faut pas que le virus puisse passer des plus jeunes aux moins jeunes", souhaite-t-il. "C'est ce que nous avons constaté dans certains pays autour de nous, et c'est ce qui a pu provoquer une augmentation sensible de l'épidémie et de ses dégâts."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.