Coronavirus : l'OMS recommande le port du masque dès 12 ans dans les mêmes conditions que les adultes

Cette recommandation est valable "en particulier lorsqu'ils ne peuvent garantir une distance d'au moins un mètre des autres et si la transmission est généralisée dans la zone concernée", précise l'institution.

Des enfants jouent, sur la surveillance d\'adultes portant le masque, à Bordeaux (Nouvelle-Aquitaine), le 15 août 2020.
Des enfants jouent, sur la surveillance d'adultes portant le masque, à Bordeaux (Nouvelle-Aquitaine), le 15 août 2020. (LAURENT PERPIGNA IBAN / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les enfants âgés de 12 ans et plus devraient porter le masque dans les mêmes conditions que les adultes pour lutter contre la pandémie de Covid-19, selon des recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publiées vendredi 21 août. Dans le document, l'institution précise que cette recommandation est valable "en particulier lorsqu'ils ne peuvent garantir une distance d'au moins un mètre des autres et si la transmission est généralisée dans la zone concernée". En France, le port du masque est obligatoire dans certains lieux clos et extérieurs à partir de 11 ans.

 Le nombre de contaminations en hausse. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que le nombre de contaminations au nouveau coronavirus avait bondi de 40% en une semaine. "J'ai constaté que, parfois, les gens se sentent surprotégés par le masque et n'appliquent plus certaines mesures de sécurité", a-t-il déploré. Le taux d'hospitalisation a également augmenté en France de près de 28% en une semaine, a-t-il aussi rappelé.

 Masque obligatoire dans les collèges et lycées. A la rentrée, le port du masque contre le Covid-19 sera désormais obligatoire dans les collèges et les lycées, y compris quand les distances de sécurité sont respectées, a confirmé Jean-Michel Blanquer jeudi 20 août sur France 2. Toutes les familles pourront-elles assumer le coût de cette mesure, s'interroge la FCPE ? "Nous sommes en situation de fournir les masques" à celles qui seraient en "grande difficulté", a assuré le ministre de l'Education nationale, en déplacement dans une école de l'Oise vendredi.

 Une "fourniture scolaire". Si un élève se présentait sans masque en avançant des raisons économiques, "on regarderait avec la famille la réalité du problème et comment on peut lui en fournir un", a-t-il expliqué. Il a cependant estimé que le masque doit constituer "une fourniture scolaire" comme une autre, rappelant l'augmentation de 100 euros de l'allocation de rentrée scolaire versée aux parents d'élèves les moins fortunés.

Reconfinement au Liban. Les hôpitaux du pays, "au bord du gouffre" selon le ministre de la Santé, doivent faire face à des taux de records de contaminations tout en continuant de traiter les blessés de l'explosion qui a dévasté Beyrouth le 4 août. Le reconfinement, qui débute vendredi, durera au moins jusqu'au 7 septembre, et s'accompagne d'un couvre-feu. Il ne concerne pas les quartiers sinistrés par la catastrophe.

 Fin de l'obligation du masque à Pékin. Les autorités locales ont levé l'imposition du port du masque en extérieur qui était en vigueur, après 13 jours consécutifs sans nouveaux cas détectés dans la capitale chinoise.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

00h01 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Des traces d'ADN partiel d'Estelle Mouzin ont été retrouvées sur un matelas au sein de la maison de Ville-sur-Lumes (Ardennes) ayant appartenu à la sœur de Michel Fourniret, a annoncé à France Inter l'avocat de Monique Olivier, Richard Delgenes.

Une "inscription négationniste" a été découverte sur le centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) et une enquête a été ouverte, annonce le maire Patrice Lacroix à franceinfo.


Au total, 4 586 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en France durant les 24 dernières heures (4 771 hier, 3 776 mercredi et 2 238 mardi). Le taux de positivité passe de 3,3% à 3,4% (3,4 tests sur 100 sont positifs), annonce la DGS.


Alexeï Navalny peut être transporté et son état est "stable", annonce l'hôpital russe dans lequel il est actuellement soigné.


La Ligue 1 est de retour mais la première rencontre a été décevante, avec un triste 0-0 entre Bordeaux et Nantes.

22h22 : La crise sanitaire du Covid-19 a des effets très concrets sur l'économie et les plus pauvres. Les associations d’aide alimentaire sont submergées de demandes, comme dans cette antenne de la Croix Rouge à Besançon (Doubs). Des jeunes bénévoles sont venus prêter main forte pendant tout l'été.

FRANCE 3

21h37 : A partir de la rentrée, le protocole sanitaire va engendrer une augmentation du budget pour les parents, car les masques seront à la charge des parents. Dans ce contexte, le département des Deux-Sèvres a fait le choix de fournir chaque mois deux masques lavables à chaque collégien. Sont concernés 36 collèges publics, 13 collèges privés et 11 maisons familiales et rurales.

Deux masques lavables seront distribués tous les mois à partir de septembre à chaque collégien.

21h26 : Ils ont voulu y croire jusqu'au bout, mais les organisateurs du festival de musique Essonne en Scène ont finalement dû jeter l'éponge et annuler l'événement. Celui-ci était initialement prévu en juin dans le domaine de Chamarande, rappelle France Bleu Paris, avant d'être reporté du 4 au 6 septembre. La situation sanitaire ne permet pas de garantir la sécurité de tous.

Le festival devait avoir lieu en juin, puis du 4 au 6 septembre.

21h20 : Les autorités régionales de Madrid recommandent à la population de se confiner dans les zones les plus affectées par le Covid-19. Un vice-conseiller, Antonio Zapatero, a évoqué certains quartiers du sud de Madrid et des villes de sa banlieue comme Leganes, Fuenlabrada ou Mostoles.

20h32 : Le port du masque est désormais obligatoire dans 24 communes de l'agglomération montpelliéraine – dont Montpellier – annonce le préfet. La liste complète est disponible à cette adresse. "Depuis le début de la semaine, plus de 800 personnes ont été détectées positives, c’est énorme", explique Jacques Witowski à France 3 Occitanie. "On est en phase d’accélération, il faut se donner les moyens de stopper la contamination."

20h06 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Des traces d'ADN partiel d'Estelle Mouzin ont été retrouvées sur un matelas au sein de la maison de Ville-sur-Lumes (Ardennes) ayant appartenu à la soeur de Michel Fourniret, a annoncé à France Inter l'avocat de Monique Olivier, Richard Delgenes.

Au total, 4 586 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en France durant les 24 dernières heures (4 771 hier, 3 776 mercredi et 2 238 mardi). Le taux de positivité passe de 3,3% à 3,4% (3,4 tests sur 100 sont positifs), annonce la DGS.


Alexeï Navalny peut être transporté et son état est "stable", annonce l'hôpital russe dans lequel il est actuellement soigné.


Après des mois de disette, la Ligue 1 reprend ce soir avec une affiche entre Nantes et Bordeaux. A la mi-temps, les deux équipes sont à égalité, mais les Girondins jouent à dix.

19h42 : A ce jour, 4 745 patients atteints de Covid-19 sont hospitalisés (4 748 hier) et 379 sont en réanimation (380 hier). Au total, 30 503 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie.

19h40 : Au total, 4 586 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en France durant les 24 dernières heures (4 771 hier, 3 776 mercredi et 2 238 mardi). Le taux de positivité passe de 3,3% à 3,4% (3,4 tests sur 100 sont positifs). "Neuf départements ont désormais dépassé le seuil d’alerte de 50 nouveaux cas positifs dépistés au cours des 7 derniers jours pour 100 000 habitants", précise la direction générale de la Santé.

19h34 : Le port du masque était déjà obligatoire dans certains espaces publics ouverts de la métropole lilloise. La mesure est désormais étendues à de nombreuses zones du département du Nord, annonce la préfecture. Entrées et sorties d'établissements scolaires, espaces verts urbains, plages des lacs et plans d'eau... La liste complète est disponible ici.

19h24 : "Si nous pouvons unir nos efforts (...) et en utilisant au maximum les outils disponibles et en espérant que nous pourrons avoir des outils supplémentaires comme les vaccins, je pense que nous pouvons mettre un terme [à la pandémie] dans un délai plus court que la grippe de 1918."

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) espère "en terminer avec la pandémie [de Covid-19] en moins de deux ans".

19h11 : Au total, 359 personnes ont été testées positives dans ce département proche de l'Ile-de-France entre le 12 et le 18 août. Quatre personnes sont en réanimation. Le taux de positivité dans le département s'élève à 4,9% contre 3,3% en moyenne dans la région.

19h24 : Le département du Loiret a franchi le seuil d'alerte avec un taux d'incidence de cas positifs au Covid-19 de 52,6 pour 100.000 habitants, a annoncé l'Agence régionale de santé du Centre-Val de Loire.

19h06 : Pékin vient de lever le port du masque obligatoire en extérieur après 13 jours consécutifs sans nouveau cas. Mais la plupart des habitants de la capitale chinoise continuent de le porter. "Je peux l’enlever mais il faut que les autres l’acceptent. Les gens pourraient avoir peur", témoigne une habitante.

FRANCEINFO

18h18 : Le port obligatoire du masque est de plus en plus répandu. Mais ces équipements ont un coût et doivent être renouvelés régulièrement. Qui va assumer leur prise en charge financière ? Dans la rue, au travail ou à l'école... Voici les différents cas de figure.

Le port du masque est obligatoire dans les lieux fermés accueillant du public depuis le 20 juillet 2020.


MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP

18h26 : Voici un nouveau point sur l'actualité de ce vendredi :

Michel Fourniret a enlevé et tué Estelle Mouzin, d'après son ex-épouse Monique Olivier. Entendue par la juge d'instruction dans l'affaire de la disparition de la fillette en 2003 en Seine-et-Marne, Monique Olivier a par ailleurs été mise en examen pour "complicité d'enlèvement et séquestration suivis de mort". Un nouvel élément qui fait plus que jamais de Michel Fourniret le suspect numéro 1 dans cette affaire.

L'opposant russe Alexeï Navalny va pouvoir être transporté en Allemagne. Après s'y être refusé toute la journée, l'hôpital de Omsk, où il est soigné, a finalement donné son accord à son transfert, comme le réclament ses proches.

Après la polémique, le préfet de police des Bouches-du-Rhône abroge l'arrêté qui interdisait de porter un maillot du PSG, dimanche, dans le centre de Marseille. Une volte-face en trois actes.


"Les mesures individuelles doivent s'appliquer partout et tout le temps" prévient Olivier Véran, constatant que "parfois, les gens se sentent surprotégés par le masque et n'appliquent plus certaines mesures de sécurité". Suivez notre direct.

17h56 : Bonjour @Charbo, ce n'est pas exactement ce que vous cherchez mais un graphique qui s'en rapproche : le site du ministère de la Santé propose une courbe permettant de comparer pour chaque jour le nombre de tests positifs (en rouge) par rapport à ceux qui se révèlent négatifs (en gris). Voici ce que cela donne :

17h56 : Bonjour FI, je tente à nouveau ma chance car je pense que l'info serait intéressante. Existe t il une courbe de l'évolution du ratio nombre de test positif sur nombre de test pratiqué pour le coronavirus ?

17h50 : Depuis ce matin, le port du masque est obligatoire dans toutes les rues de Toulouse pour les piétons, mais aussi pour les cyclistes et les utilisateurs de trottinettes. France 3 Occitanie s'est rendu dans le centre de la ville rose pour sonder le respect de cette mesure.

17h14 : #RENTREE Certains élèves sont déjà de retour à l'école dans le cadre du dispositif "école ouverte", amplifié cette année en raison de la crise du coronavirus. Il concerne 300 000 élèves, selon le ministre de l'Éducation nationale. Notre journaliste Alexis Morel s'est rendu dans une école de Montataire, dans l'Oise.

17h08 : Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés par le Nîmes Olympique, ce qui porte à quatre le nombre de cas au sein de l'effectif. Cela pourrait entraîner le report du match contre Brest prévu dimanche pour la 1re journée de Ligue 1. En effet, le protocole établi par la LFP stipule que "si l'équipe a plus de trois joueurs ou encadrants isolés sur huit jours glissants", la commission Covid peut décider de reporter la rencontre de l'équipe en question, ce qui a déjà d'ores et déjà décidé pour le match OM - Saint-Etienne.

17h27 : Bonjour @marco34300. En effet, plusieurs études, dont l'une parue dans la revue Cell, semblent accréditer cette thèse. Mais attention, une éventuelle mutation génétique n'est pas forcément la seule cause du faible nombre de décès observé actuellement. "Une autre explication possible est que le virus se propage désormais dans des populations plus jeunes et donc plus résistantes", souligne ainsi dans Les Echos Patrick Berche, membre de l'Académie de médecine et ancien directeur général de l'Institut Pasteur à Lille.

16h26 : Certains de vos confrères font état d’un virus devenu plus contagieux mais moins dangereux. Pouvez-vous faire le point ?

15h49 : Touché par l'énorme explosion du 4 août à Beyrouth, et désormais soumis à un nouveau confinement à cause du coronavirus, le Liban est à bout de nerfs. Notre journaliste Aurélien Colly s'est rendu dans des quartiers de la capitale soufflés par la déflagration. "Tout ferme à cause du coronavirus, alors que le pays va si mal. Il y a l'explosion, la guerre qui menace. Nous, on veut juste manger", lui a expliqué un habitant. Reportage.

17h44 : Bonjour @Arn316 et merci de suivre attentivement notre fil ;) La semaine dernière, la préfecture de police avait dans un premier temps indiqué que le masque était obligatoire dans les bois de Boulogne et de Vincennes, avant de corriger cette annonce dans la foulée. Le masque n'est donc pas obligatoire dans ces zones. Vous pouvez retrouver la carte des zones à masque obligatoire sur le site de la mairie de Paris.

15h25 : Bonjour! La semaine dernière, votre collègue nous disait avoir contacté la préfecture de police de Paris lui indiquant que les bois de Vincennes et Boulogne était des zones de port de masque obligatoire. Or, sur internet, je ne lis que l’inverse. Pouvez-vous confirmer svp ? Cela permettrait de pouvoir courir de nouveau la bas plutôt que sur les trottoirs parisiens pour pouvoir « respirer ». Merci!

15h14 : Le confinement va être durci dans plusieurs zones du nord-ouest de l'Angleterre. A partir de minuit, les habitants des villes d'Oldham et de Blackburn, ainsi que de plusieurs zones du district de Pendle, où résident au total près d'un demi-million de personnes, ne pourront plus rencontrer de personnes extérieures à leur foyer, annonce le gouvernement. Birmingham, deuxième ville la plus peuplée du Royaume-Uni, a quant à elle été placée sous surveillance en raison d'une recrudescence de cas.

14h51 : "Les mesures individuelles doivent s'appliquer partout et tout le temps."

En visite en Lozère, le ministre de la Santé affirme avoir "constaté que parfois les gens se sentent surprotégés par le masque et n'appliquent plus certaines mesures de sécurité". Il a notamment cité l'exemple de la rentrée politique d'Europe Ecologie-Les Verts à Pantin, en Seine-Saint-Denis : "J'ai vu une photo où tout le monde portait un masque, mais se tenait la main. Ce n'est pas parce que vous portez un masque que vous pouvez vous tenir la main, réduire le gel hydroalcoolique, ou que vous pouvez vous faire la bise."

13h16 : Bonjour . Le taux de 3,3%, communiqué par la direction générale de la santé, concerne la période du 11 au 17 août. Si la tendance à la hausse des contaminations se poursuit, ce taux pourrait donc continuer à augmenter dans les prochains jours.

13h16 : Bonjour, d’après vous il est réalisé 100000 test PCR par jour en France, avec un taux de positivité e 3.3 % cela devrait faire 3300 cas.... or il est annoncé 4700 cas positif sit un taux de 4.7 %. A votre avis d’où provient un tel décalage des chiffres ?

12h46 : Le maire de Viry-Chatillon comme d'autres maires, de tous bords politiques, oublient que la politique de la solidarité leur incombe en premier. C'est facile d'aller couper des rubans d'inauguration pour leur publicité, mais quand il faut payer c'est toujours l'Etat qui doit payer .... Les masques n'ont qu'à être à la charge des communes, c'est le bon sens.

12h46 : Et les allocations familiales et le surplus de 100 euros par enfant servent à quoi ? C’est lamentable d’entendre de telles inepties.

12h46 : Il est difficilement compréhensible que les entreprises doivent fournir les masques et pas les collèges et lycées. C'est quand même incroyable qu'ils ne soient pas fournis dans les écoles.

12h45 : La question de la prise en charge ou non par l'Etat des masques imposés aux élèves à partir de la rentrée vous divise dans les commentaires.

12h32 : "On peut difficilement demander aux familles, dont certaines sont dans des situations difficiles, de ponctionner encore leur budget", affirme sur franceinfo le maire centriste de Viry-Châtillon (Essonne). Alors que le ministre de l'Education nationale a annoncé l'obligation du port du masque à partir du collège, Jean-Marie Vilain estime que "c'est à l'Etat de pouvoir assurer cette fourniture complémentaire".

12h59 : A midi, voici un nouveau point sur l'actualité :

Les médecins de l'hôpital d'Omsk refusent le transport vers l'Allemagne de l'opposant Alexeï Navalny, dans un état grave après des soupçons d'empoisonnement. "Aucun poison" n'a été découvert dans l'organisme de l'opposant, affirme par ailleurs l'un des médecins en chef de l'hôpital.

Le préfet de police abroge l'arrêté qui interdisait de porter un maillot du PSG, dimanche, dans le centre de Marseille.


Joe Biden appelle l'Amérique à tourner la page d'une "époque sombre". Acceptant l'investiture des démocrates, le candidat a promis dans son discours d'effacer la "peur" et les "divisions" du peuple américain. Voici ce qu'il faut retenir de la convention démocrate.

Jean-Michel Blanquer a annoncé sur France 2 que le port du masque serait "systématique" au collège et lycée dans les espaces clos, pour les enseignants et les élèves.

11h50 : "Jean-Michel Blanquer n’a pas rassuré jeudi soir les enseignants et les parents d’élèves parce qu’il a décidé de maintenir le protocole établi en juillet."

Guislaine David estime sur franceinfo que "les réponses apportées restent floues, notamment sur la procédure en cas de suspicion de cas de coronavirus".

11h46 : Avec le coronavirus, les Belges préfèrent ne pas franchir leurs frontières pour les vacances. "Les années passées, on a fait le Morvan, on a fait l'Auvergne. Je n'avais pas envie d'aller quelque part", raconte à franceinfo un habitant de Louvain.

11h03 : "Lorsqu’il y a une distanciation sociale de plus de 2 mètres, il est possible pour le professeur d’enlever son masque."

Jean-Michel Blanquer revient sur les conditions d’application du port du masque à l'école. "Si un élève disait qu'il ne peut pas avoir de masque, on regarderait avec l'élève et sa famille comment on peut lui en fournir un", explique-t-il.

10h58 : Bonjour FI, je rebondis sur une réponse que vous avez faite à (certainement) un étudiant en faculté. Si la circulaire "recommande" le port du masque en faculté, elle le rend néanmoins obligatoire dans les espaces ou la distanciation ne peut pas être respectée. Chez nous par exemple, le port du masque sera obligatoire dans l'enceinte de l'UFR (couloirs + AMPHI + salles de TD). Merci

10h59 : Dans les commentaires, nous livre une précision sur le port du masque "fortement recommandé" à l'université.

10h59 : "On a augmenté de 100 euros l'allocation de rentrée scolaire (...) c'est une somme très importante pour l’achat de fournitures et notamment de masques."

Jean-Michel Blanquer s'exprime en ce moment sur BFM TV à l'occasion d'un déplacement dans un école de l'Oise. Il explique que le coût des masques fera partie de "la panoplie" scolaire au même titre que les fournitures ou les vêtements, mais assure, comme hier soir sur France 2, que si certaines familles ne peuvent pas s'en procurer, l'administration les aidera.

10h45 : La croissance dans le secteur privé de la zone euro a ralenti en août après une forte reprise en juillet, selon la première estimation de l'indice mensuel PMI composite du cabinet Markit. Ce dernier se replie à 51,6 points en août, après 54,9 en juillet. Lorsque le PMI est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse.

10h16 : Bonjour @lucas_75 et @mars. Une partie de la réponse se trouve dans le profil de ces nouveaux cas. Dans son point épidémiologique publié le 13 août, Santé publique France indique que lors de la semaine du 3 au 9 août, le taux d'incidence (c'est-à-dire le nombre de cas pour 100 000 personnes) chez les 15-44 ans était trois fois supérieur à celui des 75 ans et plus. Or, on sait que la population jeune, à de rares exceptions près, risque moins d'être gravement touchée par la maladie.

10h19 : Comment expliquer la différence entre le nombre de cas en constante augmentation depuis des semaines et les hospitalisations qui n'augmentent pas voir diminuent ?

10h15 : Bonjour, Contrairement au pic de mars/avril, le nombre de nouveaux patients hospitalisés et de nouveaux patients en réanimations est très faible au regard du nombre de nouveaux cas. Peut-on penser que la charge virale de la Covid-19 soit plus faible et donc le virus moins dangereux?

10h45 : Bonjour @Dan. J'ai beau vérifier, je n'ai pas la même information que vous. Les tests sérologiques sont disponibles sans ordonnance. En revanche, si vous souhaitez vous faire rembourser par la Sécurité sociale, il vous faut effectivement une ordonnance.

09h44 : Faux. Pour les tests sérologiques il faut tjrs une ordonnance. Allez voir sur les sites officiels. Cdt

09h35 : Bonjour @Val31. Le masque est pour l'instant "fortement recommandé" à l'université, selon une circulaire du ministère de l'Enseignement supérieur qui date de début août.