Coronavirus : les hôpitaux ont besoin de renfort

La tension est forte dans les hôpitaux alors que la seconde vague de Covid-19 frappe toujours durement la France, vendredi 6 novembre. Les services hospitaliers font un appel aux volontaires. 

France 3

À Hagueneau (Bas-Rhin), les cas de Covid ont doublé en moins de dix jours : 60 malades recensés. Il faut des lits et des bras pour répondre à ce fort afflux de patients. Un appel aux volontaires a été lancé : aide-soignantes, infirmières, kinés et médecins sont les bienvenus. Parmi eux, le Dr. Julien Ott a répondu à l’appel. "Cela reste un domaine qui n’est pas mon quotidien donc c’est sur qu’il y a une phase d’adaptation nécessaire", reconnaît-il toutefois. 

Des soignants épuisés 

Même cas de figure à l’hôpital de Romans-sur-Isère dans la Drôme, où les lits de réanimations sont occupés aux deux tiers de patients Covid. Là aussi, le personnel manque. "Le gros souci, c’est que on est avec un personnel qui est fatigué, qui tombe en arrêt maladie et surtout on a beaucoup de cas de Covid au sein du personnel", témoigne face aux journalistes de France Télévisions le Dr. Karim Nourdine, chef du service de réanimation. Les volontaires ne seront pas forcement affectés dans les services de réanimation, mais pourront aider à soulager les autres services. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Hosto 
Hosto  (FRANCEINFO)