Coronavirus : les commerçants de La Balme-de-Sillingy aux abois

La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), où a été détecté un des premiers foyers de contamination au Covid-19 en France, est désertée. Un déchirement pour la population.

France 2

40 cas de coronavirus ont été constatés ces dernières semaines à La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), près d'Annecy. Depuis, les 5 000 résidents souffrent de la paranoïa ambiante. Plus personne ne veut venir les voir. "On n'a pas la peste, on n'est pas des pestiférés", s'indigne une habitante de la commune.

S.O.S. payant sur Facebook

Au ralenti, la vie continue tant bien que mal. Les commerces restent ouverts, mais les clients se font plus rares. Face à la baisse de la fréquentation, Patrick Gargot, le patron d'un restaurant, a lancé un appel à la solidarité sur les réseaux sociaux. Il semble avoir été entendu. "Il faut faire un effort. On aime notre village, on y est bien", assure une dame. En attendant la fin des mesures de restrictions, c'est toute une ville qui souffre d'une image négative dont elle mettra du temps à se défaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cri d\'alarme des commerçants de La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie)
Le cri d'alarme des commerçants de La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie) (FRANCE 2)