Coronavirus : le télétravail se développe sans cadre clair

Conséquence économique de la crise sanitaire, le télétravail s’est répandu. Les syndicats souhaitent un accord national pour l’encadrer.

FRANCEINFO

Pour Julien Gigoi, en télétravail depuis le confinement, travailler à la maison signifie faire de belles économies : 40 euros grâce aux frais de transport, 40 euros qu’il dédiait à l’achat de vêtements, ou encore 100 euros qu’il dépensait pour des repas à l’extérieur. Au total, il a économisé 900 euros au cours des six derniers mois.

Discussions en cours

Si Julien Gigoi touche une indemnité par son employeur, elle n’est pas obligatoire. L’entreprise doit simplement fournir aux salariés le matériel nécessaire pour travailler. "Il y a une forme de vide juridique qui permet aux uns et aux autres que soit il faut les indemniser, soit il ne faut pas les indemniser", nuance Me Laurent Parras, avocat du travail. Il est urgent selon les partenaires sociaux de donner un cadre clair pour le télétravail. Une réunion en ce sens est prévue le 22 septembre.

Un salarié en télétravail à Valence (Drôme), le 13 mars 2020.
Un salarié en télétravail à Valence (Drôme), le 13 mars 2020. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)