Coronavirus : le gouvernement renforce le contrôle aux frontières

La reprise est lente, mais elle est active. En France, les cas sont en nette progression, assez pour que le chef de l'État convoque un conseil de défense. Certaines règles aux aéroports sont durcies.

franceinfo

Face au rebond de coronavirus, la France prend des mesures. Après un conseil de défense autour du chef de l'État, Jean Castex s'est rendu à Roissy (Val-d'Oise) pour les annoncer. Désormais, les voyageurs en provenance de 16 pays devront présenter un test négatif pour entrer sur le territoire. Sont concernés notamment : les États-Unis, Brésil, Panama, Pérou, Algérie, Afrique du Sud, Madagascar, Inde, Turquie, Serbie et certains pays du Golfe.

Résultat sous 24 heures

"Nous savons que dans un certain nombre de ces pays, il n'existe pas de stratégie de dépistage et que l'accès aux tests est difficile". Ceux qui ne descendront pas de l'avion avec un test négatif seront testés sur place. Et ceux dont le test est positif seront placés en quatorzaine. Le résultat du test sera connu très rapidement comme se l'est fait confirmer le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur place. Dans les 24 heures normalement. La prise de température sera généralisée à tous les passagers grâce à une caméra thermique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Castex, le 23 juillet 2020, à Besançon (Doubs).
Jean Castex, le 23 juillet 2020, à Besançon (Doubs). (SEBASTIEN BOZON / AFP)