Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : le crash des compagnies aériennes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 11 min.
Coronavirus : le crash des compagnies aériennes
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que la France a annoncé son entrée en récession mercredi 8 avril, le secteur aérien est durement touché. Certaines compagnies aériennes risquent de mettre la clef sous la porte.

La première victime de la crise du coronavirus dans le secteur aérien est la compagnie Flybe. "Cette compagnie britannique a cessé ses activités début mars. Elle était déjà, c'est vrai, en proie à de nombreuses difficultés depuis des années mais son combat a été stoppé net avec la chute du trafic aérien. Pour les plus grosses compagnies, celles qui ne risquent pas, a priori, de fermer, les mesures sont également drastiques. Par exemple, plus de 30 000 salariés de British Airways ont été mis au chômage partiel", détaille Auberie Perreaut, journaliste pour France Télévisions, mercredi 8 avril.

"Le transport aérien lutte pour sa survie"

"C'est une crise sans précédent, une grande première pour le secteur depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le transport aérien lutte pour sa survie et les chiffres que nous avons estimés pour le sauver sont considérables", a pour sa part lâché Alexandre de Juniac, PDG de l'association international du transport aérien, sur le plateau du 23h.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.