Cet article date de plus de deux ans.

Plombée par le coronavirus, la compagnie aérienne britannique Flybe cesse ses activités

La compagnie, qui avait échappé au dépôt de bilan en janvier, a annoncé jeudi avoir été placée en redressement judiciaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion Flybe décolle de l'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 13 janvier 2020. La compagnie britannique est la première victime de la crise sanitaire liée au coronavirus. Elle a annoncé sa faillite jeudi 5 mars 2020.  (PHIL NOBLE / REUTERS)

"Tous les avions sont cloués au sol." La compagnie aérienne régionale britannique Flybe a annoncé, jeudi 5 mars, avoir été placée en redressement judiciaire et cesser ses activités "avec effet immédiat". L'entreprise, qui avait échappé au dépôt de bilan en janvier grâce à un coup de pouce fiscal du gouvernement de Boris Johnson, fait les frais de l'épidémie de nouveau coronavirus, qui a fait brutalement chuter le trafic aérien dans le monde.

Flybe a tenté "tout son possible" mais s'est révélée "incapable de surmonter d'importantes difficultés de financement", a déploré le directeur général, Mark Anderson. L'épidémie de nouveau coronavirus, qui a entraîné une baisse importante des réservations, a précipité sa chute.

Flybe, qui emploie quelque 2 000 personnes, dessert environ 170 destinations à travers l'Europe, et est le principal transporteur sur des aéroports régionaux britanniques comme Aberdeen, Belfast, Manchester ou Southampton.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Aéronautique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.