Coronavirus : l’Afrique se prépare à affronter l’épidémie

Si les États-Unis et l’Europe sont aujourd’hui les deux zones les plus touchées par l’épidémie de coronavirus, on s’inquiète de voir le virus faire des dégâts en Afrique.

France 2

Au Kenya, la police en force lourdement armée s’assure que les marchés sont bien fermés. Les rues de Kigali, la capitale du Rwanda désertée, un pays confiné, tandis que l’Afrique du Sud s’y prépare elle aussi à partir de jeudi 26 mars, minuit, provoquant un vent de panique devant les supermarchés. Avec quelques semaines de décalage sur le reste du monde, l’Afrique s’est mise à l’heure du coronavirus. Un retard qui s’explique par l’isolement relatif du continent.

43 pays africains touchés par le virus

"Les transports aériens ne sont pas aussi développés entre la Chine et les États-Unis et entre l’Afrique et la Chine. C’est pourquoi l’Afrique a été moins touchée", analyse l’épidémiologiste à l’IRD, Cheikh Sokhna. Mais le virus a fini par arriver, et progresse : 43 pays africains sont désormais touchés. Une progression qui fait craindre le pire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Passant dans une rue résidentielle d\'Abidjan, en Côte d\'Ivoire, le 24 mars 2020.
Passant dans une rue résidentielle d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, le 24 mars 2020. (ISSOUF SANOGO / AFP)