Coronavirus : la Corse veut imposer des tests aux touristes pour se protéger

En Corse, des élus locaux aimeraient imposer un test de dépistage négatif au coronavirus pour débarquer sur l’île. Une manière de rassurer touristes et habitants pour l’été.

franceinfo

Les rues de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) sont entièrement désertes. Du jamais-vu dans la station balnéaire et les commerçants craignent une saison estivale noire. "Tout dépendra de la réouverture de ces restaurants-bars, pour qu’on puisse avoir nous aussi de la clientèle, mais également de la reprise du trafic aérien et maritime", affirme Sandra Ervalho, commerçante.

Passeport sanitaire pas encore validé

La Corse compte une chute de 35% des activités économiques. C’est l’un des territoires français les plus affectés par le confinement dû au coronavirus. Pour éviter une nouvelle vague de contaminations, les nationalistes, à la tête de la région, veulent imposer à partir du 1er juin à toutes les personnes entrant en Corse la réalisation d’un test de dépistage datant de moins de sept jours. Un passeport sanitaire n’est pas la bonne réponse, selon le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Il remet en cause la liberté de circulation notamment. Les discussions continuent pour sauver la saison touristique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Porto-Vecchio
Porto-Vecchio (FRANCEINFO)