Coronavirus : la ville de Morlaix prend un arrêté pour limiter les nuisances sonores la journée pour préserver le sommeil des soignants

La maire de la ville a été alertée par des soignants. Confinés chez eux, les habitants profitent pour faire des travaux, tondre la pelouse et autre activité sonore, ce qui les empêche de dormir. En cas d'abus, l'amende s'élève à 68 euros, précise l'arrêté.

La ville de Morlaix, dans le Finistère, mardi 17 mars 2020.
La ville de Morlaix, dans le Finistère, mardi 17 mars 2020. (LIONEL LE SAUX / MAXPPP)

La ville de Morlaix (Finistère) a pris un arrêté jeudi pour interdire "les travaux bruyants de toute nature (débroussaillage, tonte, travaux de bricolage intérieur) entre 9h et 15h tous les jours", jusqu'à la fin des mesures de confinement, rapporte vendredi 20 mars France Bleu Breizh Izel.

>> Suivez toutes les informations sur le Covid-19 dans le direct de franceinfo

Un arrêté pris "par solidarité avec le personnel soignant, notamment le personnel de la nuit", et "pour préserver leur sommeil précieux", explique la mairie sur Facebook.

Une amende de 68 euros

Depuis la mise en place des mesures de confinement pour tenter de lutter contre la propagation du coronavirus, les habitants profitent d'être confinés chez eux pour faire des travaux, tondre la pelouse et autre activité sonore. La maire de Morlaix, Agnès Le Brun, a d'abord été alerté par "un urgentiste de l'hôpital, où plus de 1 000 personnes travaillent" : "Les soignants m'ont expliquée qu'il était très difficile pour eux de dormir et récupérer" à cause de ces nuisances sonores, "notamment le matin", indique l'édile.

Avec cet arrêté, la maire espère installer "une tranche horaire de sommeil qui soit paisible pour les personnels de nuit à l'hôpital". En cas d'abus, les contrevenants pourront être sanctionnés "par une contravention de 3e classe (68 euros)", précise l'arrêté municipal.