Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la Suisse annonce un déconfinement "lent" et "progressif" à partir du 27 avril

Les coiffeurs, physiothérapeutes, médecins, les crèches ou encore les jardineries seront les premiers à pouvoir reprendre leur activité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme traverse une rue vide à Genève (Suisse), le 20 mars 2020. (FABRICE COFFRINI / AFP)

"Lent" et "progressif". C'est ainsi que la Suisse prépare son 'déconfinement' à partir du 27 avril. Le ralentissement de la pandémie de coronavirus dans le pays, qui dénombre plus d'un millier de décès, lui permet de le faire.

>> Coronavirus : suivez les dernières infos sur l'épidémie dans notre direct

Dans un communiqué rendu public jeudi 16 avril, le Conseil fédéral explique que les cabinets médicaux, les salons de coiffure et de massage, ainsi que les instituts de beauté seront les premiers à pouvoir rouvrir leurs portes. "Si l'évolution de la situation le permet", l’école obligatoire et les autres magasins devraient rouvrir leurs portes le 11 mai, tout comme les marchés. 

Les établissements scolaires du second degré, les écoles professionnelles et les universités rouvriront quant à eux à partir du 8 juin. "Le passage d'une étape à l'autre n'aura lieu que s'il n'y a pas d'augmentation significative des cas de Covid-19", précise le Conseil fédéral. Selon le dernier bilan officiel disponible, l'épidémie de coronavirus a tué en Suisse 1 017 personnes et en a contaminé 26 732.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.