Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus: la sortie de confinement ne se fera pas d’un seul coup

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Coronavirus: la sortie de confinement ne se fera pas d’un seul coup
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Édouard Philippe a annoncé devant la commission d’information de l’Assemblée nationale que le confinement ne s’arrêtera pas d’un seul coup, mercredi 1er avril.

“Il est probable, je dis probable, et j’essaie d’être précis dans mes mots que nous ne nous acheminons pas vers un déconfinement qui serait général et absolu en une fois, partout et pour tout le monde.” Voilà ce qu’a notamment déclaré le Premier ministre, Édouard Philippe, mercredi 1er avril, aux députés de la mission d’information de l’Assemblée nationale. Pourtant, le pic de l’épidémie de coronavirus n’a pas encore été atteint. L’indicateur qui intéresse particulièrement les épidémiologistes comme les autorités, c’est le nombre des hospitalisations, qui ralentit sensiblement. Le 17 mars, il augmentait de 40%, et progressait respectivement de 17 et 8% les 24 et 31 mars.

452 morts dans les Ephad du Grand Est

Dans les Ephad, les chiffres des décès ne devraient plus tarder à être connus. “Certaines agences régionales de santé ont déjà communiqué un bilan. C’est le cas, par exemple, pour le Grand Est (..) où il y a eu 452 morts en Ephad ces dernières semaines”, chiffre le journaliste François Beaudonnet, sur le plateau du 19/20. La majorité de ces décès sont liés au Covid-19. Et, en Île-de-France, 241 Ephad sur 600 sont touchés. Au niveau national, le bilan devrait être très lourd.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.