Coronavirus : la protection des salariés, enjeu crucial pour les entreprises

Emmanuel Macron exhorte les Français à poursuivre leur activité. De l’alimentaire au bâtiment, de nombreux salariés s’inquiètent du manque de mesures sanitaires.

Dans une boulangerie parisienne, depuis 24 heures, rien n’est plus comme avant. Un client à la fois et du film plastique utilisé comme un barrage. "C’est sur que ça va un peu à l’inverse du commerce, mais est-ce qu’on a le choix ?", interroge cette employée de boulangerie. La crainte d’être contaminé par des clients est toujours là dans les grandes enseignes. "J’y pense sans avoir peur. Je fais le plus attention possible mais ils sont incapables de nous donner des masques", fustige un caissier d’un supermarché.

Un flou pour les entreprises

Dans le bâtiment, les entreprises demandent des précisions au gouvernement par l’intermédiaire de Patrick Liebus, président de la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb) : "On ne peut pas aller travailler, d’une part parce que les clients ne veulent pas et d’autre part parce que les salariés exercent leur droit de retrait. On ne sait pas à quoi s’en tenir…" La ministre du Travail Muriel Pénicaud a été contactée et précise qu’il faut s’en tenir aux consignes avec un mètre d’écart entre chaque personne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une caissière équipée d\'un masque de protection et derrière une vitre en Plexiglas encaisse les achats d\'une cliente à Auch (Gers), le 17 mars 2020.
Une caissière équipée d'un masque de protection et derrière une vitre en Plexiglas encaisse les achats d'une cliente à Auch (Gers), le 17 mars 2020. (SEBASTIEN LAPEYRERE / HANS LUCAS / AFP)