Coronavirus : la piste d’un traitement qui soigne le paludisme

Des essais sont pratiqués actuellement avec un traitement contre le paludisme pour lutter contre le Covid-19. L’étude est suivie attentivement par le gouvernement.

franceinfo

Sur la table du professeur Parola, des courbes et des résultats, selon lui, prometteurs. Ce sont ceux de l’étude menée à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, pour tester l’efficacité d’un médicament antipaludéen proche de la chloroquine, cette fois utilisé contre le Covid-19. Sur 24 malades, 75% de ceux qui ont reçu ce traitement n’ont plus de traces du coronavirus après six jours, contre seulement 10% pour les autres.

Un test autorisé à plus grande échelle

Ces résultats sont encore plus spectaculaires lorsqu’on ajoute un antibiotique à l’antipaludéen. "Au cinquième jour, dans ce groupe-là, plus aucun patient n’avait de virus détectable. Ça veut dire que plus aucun de ces patients n’était contagieux", explique Philippe Parola, médecin au service pathologie infectieuse et tropicale à Marseille. Pour le confirmer, d’autres essais sont nécessaires sur un plus grand nombre de patients. Le ministère de la Santé a donné son feu vert. Sanofi, qui fabrique ce médicament, se dit prêt à offrir son aide et des millions de doses tout en restant très prudent. La course au traitement est lancé contre le Covid-19. En France, trois autres molécules font l’objet d’essais cliniques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur 39 personnes classées dans la plus mauvaise catégorie en août 2016, 20 avaient quitté l’entreprise quelques mois plus tard.
Sur 39 personnes classées dans la plus mauvaise catégorie en août 2016, 20 avaient quitté l’entreprise quelques mois plus tard. (ERIC PIERMONT / AFP)