Cet article date de plus de deux ans.

Coronavirus : la France loin de l'immunité collective

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
La France loin de l'immunité collective
Article rédigé par
France Télévisions

L'institut Pasteur assure qu'à l'issue du confinement, seuls 5,7% des Français devraient avoir été contaminés et donc immunisés. C'est très peu puisque pour éviter l'émergence d'une deuxième vague, ce chiffre devrait atteindre les 70%.

70% de Français contaminés, c'est le niveau à atteindre pour que l'épidémie s'éteigne naturellement. Selon les chercheurs de l'institut Pasteur qui ont fait ce calcul, nous en sommes très loin. Seulement 5,7% des Français auront été en contact avec le virus d'ici le 11 mai. Même dans les régions les plus touchées, Île-de-France et Grand-Est, ce taux reste autour de 12%. Il est inférieur à 2% en Nouvelle-Aquitaine, Bretagne et Pays-de-la-Loire.

L'épidémie régresse

Le confinement a jusqu'ici permis de stopper la dynamique de l'épidémie en réduisant les transmissions. Avant le 17 mars, dix malades contaminaient 33 personnes. Chacune d'elles en contaminait plus de trois et l'épidémie explosait. Aujourd'hui, avec le confinement, dix malades infectent cinq personnes qui vont en contaminer moins de trois et l'épidémie régresse. Au niveau des cas les plus graves, 2,6% des personnes infectées risquent d'être hospitalisées avec un taux de mortalité de 0,5%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.