Coronavirus : la Californie, premier état américain en confinement

Alors que Donald Trump exclut pour l’instant un confinement généralisé des États-Unis, la Californie a opté pour des mesures drastiques à l’encontre de ses 40 millions d’habitants.

À San Francisco comme à Los Angeles, en Californie, les ponts et les quartiers se vident. L’État et ses 40 millions d’habitants vont se cadenasser en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus qui frappe durement les États-Unis. "Nous devons décréter l’ordre sur l’ensemble de l’État de Californie que tous les habitants restent chez eux. Et nous avons confiance en les Californiens pour qu’ils respectent cet ordre", a déclaré vendredi 20 mars 2020 le gouverneur de l’État, Gavin Newsom.

Nouvelle organisation

L’État de Californie souhaite dans un premier temps faire confiance aux habitants et n’a pas prévu de verbaliser les contrevenants. La ville de Los Angeles a réquisitionné près de 1 000 hôtels pour loger des malades légers ou des sans-abri et les repas scolaires sont distribués dans la rue. En prévision du choc sanitaire, le Mercy, plus gros hôpital flottant du monde, va quitter sa base de San Diego pour rejoindre Los Angeles ou Seattle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Californie
Californie (FRANCEINFO)