Coronavirus : l'Inde dépasse les 500 000 cas confirmés

Le gouvernement indien a été fortement critiqué pour sa lenteur à déployer des tests, ce qui a selon ses détracteurs longtemps caché la réalité de l'épidémie.

Un enfant passe un test de coronavirus, le 25 juin 2020 à Chennai (Inde).
Un enfant passe un test de coronavirus, le 25 juin 2020 à Chennai (Inde). (A PRATHAP / THE TIMES OF INDIA / AFP)

Le virus continue de progresser en Asie. L'Inde a dépassé les 500 000 cas confirmés de coronavirus, a annoncé samedi 27 juin le gouvernement, avec un record de quelque 18 500 nouvelles contaminations en une journée. Le pays recense un total de 15 685 décès dus au Covid-19 et d'après les épidémiologistes, l'épidémie n'a pas encore atteint son pic, attendu dans dans plusieurs semaines. Le cap du million de cas devrait ainsi être dépassé dans le courant du mois de juillet.

Si l'Inde est dans une phase de sortie du confinement, certains Etats réfléchissent à réimposer des mesures strictes. Le coronavirus circule en effet de manière inquiétante dans les villes très densément peuplées du pays, avec pour principale inquiétude la capitale New Delhi, qui avec près de 80 000 cas, est désormais plus touchée que Bombay.

Le gouvernement indien a été fortement critiqué pour sa lenteur à déployer des tests, ce qui a selon ses détracteurs longtemps caché la réalité de l'épidémie. Le deuxième pays le plus peuplé au monde (1,3 milliard d'habitants) est le quatrième en nombre de cas de Covid-19, derrière les Etats-Unis, le Brésil et la Russie, mais présente un bilan bien moindre en nombre de décès.