Coronavirus : l'État face à de nombreuses plaintes

Et si exécutif devait rendre des comptes au terme de cette crise ? Selon le journal Le Monde, l'inquiétude circule au sommet de l'État alors que cinq plaintes ont été reçues auprès de la Cour de justice de la République.

Un chiffre qui grossit jour après jour. Une pétition mise en ligne le week-end dernier par des médecins, intitulée "C-19", a déjà récolté plus de 260 000 signatures. Elle soutient une plainte déposée notamment contre Édouard Philippe et Agnès Buzyn, l'ancienne ministre de la Santé pour mensonge d'État. La France n'aurait pas été assez préparée face au coronavirus alors que les deux membres du gouvernement auraient été au courant.

"Mise en danger de la vie d'autrui"

Des médecins demandent donc des explications, mais veulent d'abord stopper l'épidémie avant que l'État ne se rende compte de ses erreurs. Deux associations et trois particuliers ont déposé plainte auprès de la Cour de justice de la République pour "mise en danger de la vie d'autrui", "blessure involontaire" ou "homicide involontaire". La cour de Justice est la seule instance habilitée à juger des cas commis par des membres du gouvernement commis dans le cadre de leur fonction. Elle doit désormais se prononcer sur la recevabilité de ces plaintes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe à l\'Assemblée nationale, le 24 mars 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 24 mars 2020. (JACQUES WITT / AFP)