Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l'essor de la vente directe

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : l'essor de la vente directe
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

De peur d'être contaminés par le Covid-19 en faisant leurs courses, nombreux sont ceux qui hésitent à aller dans les supermarchés, avec comme alternative les ventes directes.

Avec la fermeture des marchés et face aux supermarchés bondés, pas facile de faire ses courses pendant la période de confinement contre le Covid-19. Il s'agit d'éviter au maximum les contacts et les foules importantes pour les acheteurs et continuer, tant bien que mal, à vendre ses produits pour les agriculteurs. Dans les hauteurs de Nice (Alpes-Maritimes), un couple de producteurs de fruits et légumes a trouvé une alternative. Ils proposent leurs denrées alimentaires directement dans des lotissements, grâce à une vente directe.

Un nombre de clients qui a doublé en deux semaines

Cette solution est appréciée par les clients. Résultat, en deux semaines leur nombre a doublé. Pas suffisant pour combler totalement le manque à gagner, mais un bon début. Ces maraîchers n'ont ainsi perdu qu'entre 20 et 30% de leur chiffre d'affaires. Dans la ferme du couple, l'activité tourne à plein régime, bien aidée par l'arrivée de main-d’œuvre grâce au mécanisme lancé cette semaine par le gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.