Coronavirus : Jean-Michel Blanquer promet "une continuité pédagogique" malgré les établissements scolaires fermées

Les cours vont désormais être dispensés à distance. "Du point de vue de l’Éducation nationale, on est au stade 3" de l'épidémie de coronavirus, déclare le ministre ce vendredi.

FRANCE INTER / RADIO FRANCE

"Nous organisons une continuité pédagogique, qui implique toute la communauté éducative, c'est-à-dire les professeurs, l'ensemble des adultes autour des élèves et les élèves eux-mêmes, selon une modalité à distance", a indiqué ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer vendredi 13 mars sur France inter, alors que la veille Emmanuel Macron annonçait que tous les établissements scolaires fermaient "jusqu'à nouvel ordre" en raison du coronavirus Covid-19.

>>Suivez notre direct sur l'épidémie de coronavirus.

Cette modalité à distance "a une colonne vertébrale, qui est 'Ma classe à la maison', ce dispositif pour lequel chaque parent d'élève va recevoir une adresse Internet, une adresse URL qui lui permet de se connecter à la classe virtuelle", a précisé Jean-Michel Blanquer, qui a ajouté que "beaucoup recevront aussi un coup de téléphone au cours des prochains jours".

Je veux qu'aucun élève ne reste au bord du chemin, qu'aucun retard ne se réalise. Il peut y avoir des progressions pédagogiques, elles ont été conçues justement avec le CNED.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale

à France Inter

"Du point de vue de l’Éducation nationale, on est au stade 3 puisque c’est clairement un nouveau paradigme, a annoncé le ministre. On a changé de paradigme et ce paradigme a lui-même été redéfini sous l’impulsion des scientifiques et maintenant on est dans ce paradigme où tout est fermé donc, à mes yeux, c’est le stade 3 pour l’Éducation nationale".

Jean-Michel Blanquer, invité de France Inter le 13 mars 2020.
Jean-Michel Blanquer, invité de France Inter le 13 mars 2020. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)