Coronavirus : le Maroc suspend les liaisons aériennes et maritimes vers la France, l'Algérie et la Tunisie réduisent leurs vols

Le Maroc a bouclé "jusqu'à nouvel ordre" les liaisons aériennes et maritimes vers la France et l'Espagne. 

Un agent désinfecte la mosquée Zitouna de Tunis (Tunisie), le 13 mars 2020. 
Un agent désinfecte la mosquée Zitouna de Tunis (Tunisie), le 13 mars 2020.  (YASSINE GAIDI / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est maintenant terminé.

>> Suivez les dernièes actualités sur le coronavirus du samedi 14 mars dans cet article.

_______________________________________________________________

Le président américain Donald Trump a déclaré, vendredi 13 mars, l'état d'urgence pour faire face à la crise du coronavirus Covid-19. Cette procédure lui permet de débloquer 50 milliards de dollars. "Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale", a-t-il affirmé depuis les jardins de la Maison Blanche. 

Le locataire de la Maison Blanche a également annoncé "une forte hausse" des capacités à tester le virus aux Etats-Unis. "Nous annonçons un nouveau partenariat avec le secteur privé pour augmenter et accélérer énormément notre capacité à tester le coronavirus", a-t-il indiqué, alors que son gouvernement a été critiqué pour la lenteur avec laquelle les tests de dépistage ont été mis à disposition du public dans le pays.

Il a annoncé l'ouverture de davantage de lits dans les hôpitaux et la commande de 500 000 tests supplémentaires dans les prochaines semaines. 

 Le Maroc a suspendu ses liaisons maritimes et aériennes vers la FranceLe Maroc a bouclé "jusqu'à nouvel ordre" les liaisons aériennes et maritimes vers la France et l'Espagne. Ces mesures concernent les liaisons vers ou depuis l'Espagne et la France. De son côté, la compagnie nationale Air Algérie a décidé de réduire fortement ses vols de et vers la France et de les suspendre de et vers l'Espagne. La Tunisie a fermé ses frontières maritimes et restreint fortement les dessertes aériennes avec l'Europe et l'Egypte, obligeant tous les voyageurs venant de l'étranger à s'isoler durant 14 jours à leur arrivée. 

 "Le mot-clé, c'est le mot travail". "Le mot-clé, c'est le mot travail. Nous sommes dans une situation inédite (...). Les élèves ne doivent pas être considérés comme étant en vacances", a affirmé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer sur France 2. Selon lui, "nous sommes organisés sur le plan technique [par exemple au Cned]". "Ce n'est pas la même chose d'être devant son ordinateur et d'être en classe. Mais il y a de très bonnes pratiques pédagogiques grâce à la classe virtuelle", assure le ministre. 

Les assistantes maternelles peuvent continuer à accueillir des enfants. Les structures de garde qui accueillent moins de dix enfants et les assistantes maternelles qui exercent à domicile vont pouvoir poursuivre leur activité, a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de son point-presse quotidien sur le Covid-19. "Les structures qui accueillent moins de dix enfants doivent être maintenues, c'est le cas des micro-crèches, elles restent donc ouvertes, et c'est bien sûr le cas des assistantes maternelles qui peuvent ainsi maintenir leur activité", a déclaré le ministre.

Près de 800 nouveaux cas sur le sol français. Près de 800 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés au cours des 24 dernières heures en France, où le bilan s'élève désormais à 3 661 cas pour 79 décès, a également indiqué le ministre de la Santé. 

La Pologne et le Danemark ferment leurs frontières aux étrangers. La cheffe du gouvernent danois, Mette Frederiksen, a annoncé vendredi la fermeture des frontières du pays aux étrangers à partir de samedi midi pour tenter de ralentir la progression de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus. La Pologne a également décidé de fermer ses frontières aux voyageurs étrangers, a annoncé le Premier ministre, Mateusz Morawiecki.

L'Europe "épicentre" de la pandémie. L'Europe est désormais à l'"épicentre" de la pandémie du nouveau coronavirus, a averti le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vendredi 13 mars. Il a souligné que le nombre quotidien de nouveaux cas recensés était supérieur à ceux rapportés par la Chine au plus fort de son épidémie et a appelé les pays à "détecter, isoler, tester et traiter chaque cas". Suivez la situation dans notre direct.

L'Italie a enregistré 250 nouveaux décès en 24 heures. L'Italie a enregistré 250 nouveaux décès liés au Covid-19 en 24 heures, un nouveau record, ce qui fait grimper le nombre des morts à 1 266, selon un bilan publié vendredi par la Protection civile. L'Italie, le pays le plus touché du monde après la Chine. 

 Les fermetures de musées s'accumulent. Le Louvre et Versailles, qui accueillent chacun dix millions de visiteurs par an, suivis de la tour Eiffel et de nombreux musées et sites touristiques, ferment jusqu'à nouvel ordre pour cause de coronavirus, entraînant le report d'une riche programmation et d'expositions phare. Parmi les établissements fermés, figurent également : le musée du quai Branly, l'Institut du monde arabe, le Palais de Tokyo, le musée d'Orsay, le Mucem à Marseille, le musée des Confluences et Lugdunum à Lyon, le Futuroscope de Poitiers... 

La Ligue 1 et la Ligue 2 suspendues. Après le rugby, le football. La Ligue professionnelle de football a annoncé la suspension immédiate des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 en raison de l'épidémie de coronavirus, vendredi 13 mars, "jusqu'à nouvel ordre". Outre-Manche, le championnat d'Angleterre est suspendu jusqu'au 3 avril inclus. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

20h57 : Tour Eiffel, musée du Louvre, Centre Pompidou, théâtre des Champs-Elysées... Les établissements culturels ferment en cascade. Si vous avez du mal à vous y retrouver, nous vous avons préparé une liste.




(PHILIPPE LOPEZ / AFP)

21h12 : La SNCF en dit plus sur son "offre réduite" prévue à parti de lundi en raison de l'épidémie. La compagnie ferroviaire "estime qu’environ 20% de ses salariés SNCF est concerné par la garde des enfants et ne pourra donc se rendre au travail". Elle indique, dans un communiqué, que "80% de la circulation des trains du quotidien et des trains longue distance seront assurés".

20h48 : "Maintenant, depuis plusieurs semaines, tous les hôpitaux en France sont en capacité de faire des tests. En revanche, il y a beaucoup d'attente quand on est en ambulatoire. Quand on est vraiment malade, on est pris en charge par les urgences. Avant c'était le 15 qui régulait mais le 15 s'est trouvé engorgé, on a complètement changé le mode de fonctionnement."


22h03 : "Actuellement on teste deux types de population, d'abord les soignants qui ont des symptômes même minimes, et ensuite on teste les personnes qui ont des facteurs de risques d'être hospitalisés et on teste évidemment ceux qui ont des symptômes plus importants."

20h46 : Donald Trump a déclaré l'urgence nationale aux Etats-Unis, une procédure qui lui permet de débloquer 50 milliards de dollars pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. Il a fait peu d'autres annonces, si ce n'est le déclenchement du plan d'urgence dans les hôpitaux pour débloquer des lits et la commande de 500 000 tests supplémentaires dans les prochaines semaines.

22h06 : "Nous avons mis en place ce service public minimum pour les enfants de soignants, c'est-à-dire des classes de 8 à 10 élèves dans des écoles à proximité de l'hôpital. Les établissements sont ouverts pour les adultes, par exemple le chef d'établissement est là et certains professeurs vont venir et d'autres pas (...). Ce pragmatisme sera le fait des chefs d'établissements, qui vont s'entourer de façon souple."

20h39 : "Les mesures de confinement annoncées plus tôt qu'initialement en Italie devraient permettre d'écrêter cette courbe épidémique. Des données de surveillance montrent qu'on serait un petit peu en-dessous, on se rapprocherait de la situation de l'Allemagne en termes de personnes dépistées, et on a l'impression d'un petit décrochage. [C'est une question] de semaines [pour atteindre le pic de l'épidémie]. Tout dépend de comment nous allons nous comporter."

20h41 : "Je déclare aujourd'hui l'Etat d'urgence fédéral. Les mesures que je vais entreprendre vont permettre de débloquer 50 milliards de dollars."

Donald Trump s'exprime en ce moment depuis la Maison Blanche et active le plan d'urgence dans les hôpitaux."Je demande à tous les hôpitaux de ce pays de prendre des mesures d'urgences", affirme-t-il.

20h34 : Donald Trump décrète l'état d'urgence aux Etats-Unis face à l'épidémie.

20h33 : "On ne peut pas vivre dans une bulle aseptisée sans rien toucher, le livre, la poignée de la porte, le matériel..."

20h32 : "[L'épidémie peut se terminer] quand on a atteint un seuil assez important de personnes infectées qui vont être immunisées et à travers desquelles le virus ne circulera plus. C'est un peu le principe de la vaccination, sauf que là c'est une vaccination au contact du virus. Mais on va développer des anticorps et le virus va s'arrêter de circuler."

20h29 : "On passera dans un deuxième réservoir, plutôt les enfants, qui ne font quasiment pas de symptômes. Les enfants ont le virus et transmettent facilement, ils sont très proches des parents. C'est cette deuxième vague là qu'on attend dans les pandémies majeures."

20h27 : Peut-on continuer à emprunter des livres à la médiathèque ?

20h27 : Je fais de la muscu dans une salle de sport (…) Je reste à bonne distance des autres, et je désinfecte les agrès. Mais quid de la climatisation qui tourne dans les locaux ?

20h27 : Je n'ai pas encore bien compris comment l'épidémie peut se terminer.

20h27 : J'ai 45 ans, fumeur et en bonne santé, mais dans 2 mois c'est la période des allergies au pollen et là je fais de grosses crises d'asthme, serais-je donc une personne à plus haut risque ?

20h30 : "La situation est préoccupante, c'est une épidémie d'ampleur majeure, c'est une pandémie. On n'a probablement pas mesuré les conséquences à l'échelle d'un pays (...). La très grande majorité, 80% des personnes qui auront le virus, auront des symptômes mineurs ou pas du tout. Il y a un peu plus de 5 000 lits mais on a une capacité à augmenter ce nombre. Au-delà de ça, ça va être très compliqué."



20h24 : "Il est évident qu'il y aura un avant et un après coronavirus. Nous voyons bien que cela déstabilise le monde entier sur le plan économique, sur le plan social et politique. Il est évident que l'Europe doit se saisir d'une telle affaire et la France a un rôle considérable à jouer en ce sens."

20h20 : "[Avec la fermeture des écoles], on imagine bien que ça va nous emmener presque nécessairement jusqu'aux vacances du printemps. J'espère que l'évolution de la maladie nous permettra d'avoir un retour à la normale après les vacances de printemps mais je ne peux pas en être sûr, bien entendu."



07h55 : "On parle de semaines et pas de jours, qui peuvent devenir des mois. (...) Ce qui est assez certain c'est qu'on va aller au moins jusqu'aux vacances de printemps."

Le ministre de l'Education nationale est justement en train de répondre à cette question chez nos confrères de France Inter. Il précise qu'il communiquera "régulièrement" à ce sujet.

07h49 : Voici l'intervention complète de Jean-Michel Blanquer hier soir.

07h47 : Je ne peux malheureusement pas vous répondre, cher Français. Lors de sa conférence de presse hier soir, le ministre de l'Education a estimé qu'il était "prématuré de fixer une date" de fin, évoquant une fermeture au moins jusqu'à la fin des vacances de printemps.

07h44 : Jusqu'à quand fermerons les écoles crèches, lycées et universités ?

07h41 : Bonjour à tous les deux. Vous pouvez évidemment toujours sortir faire vos courses, mais il est conseillé de restreindre son usage des transports en commun au strict nécessaire. Emmanuel Macron n'a annoncé hier que la fermeture des crèches et des établissements scolaires (y compris les universités). Néanmoins, des mesures locales plus sévères peuvent exister, notamment dans les zones où le virus circule. Je vous conseille donc de vous rapprocher de votre mairie.

07h38 : Bonjour Mathilde,Que signifie exactement « limiter nos déplacements »?Peut-on encore sortir pour d’autres choses que les courses alimentaires ? Les musées, médiathèques ou cinémas restent-ils ouverts?Merci et bonne journée

07h38 : Bonjour Pouvez-vous me dire si les conservatoires de musique et danse sont concernés par la fermeture ?Merci

07h35 : "Les hôpitaux publics sont prêts, depuis quelques semaines déjà."


"Nous faisons partie des pays européens qui ont le plus grand nombre de lits", rassure sur franceinfo la déléguée générale de la Fédération hospitalière de France. "Il va de soi que l'organisation qui se met en place, c'est de dégager immédiatement des capacités supplémentaires ou de dédier les capacités de lits de réanimation des soins intensifs aux patients Covid-19."

07h25 : Disney a aussi décidé de suspendre toutes ses croisières dans le monde pour le mois de mars, a précisé le groupe dans un communiqué. Disneyland Paris est le premier parc de loisirs en Europe avec quelque 10 millions de visiteurs par an.

07h23 : Le groupe Disney fermera dès ce week-end ses parcs d'attraction en Californie, en Floride et près de Paris jusqu'à la fin mars "par principe de précaution" contre l'épidémie de coronavirus.

(VANESSA CARVALHO / AFP)

07h10 : L'ampleur de l'épidémie, et les mesures drastiques annoncées par Emmanuel Macron hier, créent de la solidarité. Sur les réseaux sociaux, les conseils pour télétravailler ou les propositions de garde d'enfants se multiplient.

08h32 : J'en profite pour vous recommander nos différents articles sur les mesures annoncées hier pour lutter contre l'épidémie :

Notre récapitulatif de toutes les mesures annoncées par Emmanuel Macron et le replay de son allocution.

Notre focus sur la fermeture des établissements scolaires.

• Et celui sur les mesures pour atténuer les effets du coronavirus sur l'économie.

06h57 : Une revue de presse un peu particulière ce matin... puisque quasiment l'intégralité de vos journaux se penchent en une sur les mesures annoncées hier par Emmanuel Macron.




06h51 : "Les chiffres de l'Italie aujourd'hui sont les chiffres que les autres pays d'Europe risquent d'avoir ces prochains jours. (...) Vous ne devez pas attendre, il faut agir maintenant."

Sur Europe 1, l'ancien Premier ministre italien, Matteo Renzi, appelle les "autres pays du monde" à ne pas reproduire les "erreurs de l'Italie" dans la gestion de l'épidémie. Il salue les mesures prises hier par le gouvernement français.

06h42 : Face à la fermeture des crèches et des écoles, comment allez-vous vous organiser ? Répondez au formulaire dans cet article pour nous raconter.

07h02 : Bonjour @Alks97437, la situation est différente selon les territoires d'outre-mer. En Guyane, en Guadeloupe, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, la fermeture des établissements scolaires entrera en vigueur lundi, comme en métropole. En revanche, en Polynésie, où un seul cas de coronavirus importé est confirmé, ils resteront pour l'instant ouverts. A La Réunion, la reprise des cours est théoriquement prévue le lundi 23 mars, après les vacances. Et en Martinique, la décision d'application ou non de la mesure doit être prise aujourd'hui. Le point dans cet article de La 1e.