Coronavirus : durcissement des mesures sanitaires dans les territoires ruraux

Pour lutter contre la propagation du coronavirus, un couvre-feu a été instauré dans 38 nouveaux départements dans la nuit du 23 au 24 octobre. Des territoires ruraux sont désormais mis sous cloche.

franceinfo

Dans la nuit du 23 au 24 octobre, un couvre-feu a été instauré dans 38 nouveaux départements. Dans une petite ville de Normandie, les habitants vont aussi devoir prendre leur mal en patience. "Si c’est pour sauver des personnes, on va le faire", dit une habitante de Gournay-en-Bray (Seine-Maritime). "Le milieu rural va devoir comprendre que nous ne sommes pas exempts de cette maladie", tranche Eric Picard, le maire.

Une stratégie que certains ont du mal à comprendre

À Merville (Haute-Garonne), le virus progresse aussi rapidement qu’en ville. Pour autant, les restaurateurs ont du mal à comprendre. "Je ne comprends pas du tout la stratégie", affirme d’ailleurs l’un d’eux. Même son de cloche à Besse, dans le Puy-de-Dôme. À l’inverse du Cantal voisin, le département est soumis au couvre-feu. "Il y a des gens du Cantal qui peuvent être là en dix minutes, donc cette frontière-là, elle est un peu aléatoire", fait remarquer Fabio Rodrigues, gérant d’un restaurant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le vieux Rouen (Seine-Maritime), le 17 octobre 2020. 
Le vieux Rouen (Seine-Maritime), le 17 octobre 2020.  (TOM GRIMBERT / HANS LUCAS / AFP)