Coronavirus : des services dédiés aux malades en convalescence

Le pic de l’épidémie de coronavirus est devant nous, a averti Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lundi 9 novembre. Pour ne pas encombrer les hôpitaux, des services pour les malades du Covid en convalescence ont ouvert, comme à Felleries dans le Nord. 

France 3

Pour les anciens malades du Covid-19, apprendre à revivre "comme avant" passe parfois par apprendre à retrouver toute sa mobilité. "Il y a une perte de tonus musculaire liée à la fatigue, parfois un problème de contrôle neurologique", explique Pauline Fauveaux, ergothérapeute, dans l'édition du 12/13 du mardi 10 novembre. Deux accueils pour patients en convalescence ont été ouverts dans l’Avesnois, afin de désengorger les hôpitaux de Maubeuge (Nord) et Fourmies (Nord). 

Sept patients dans le service 

À Felleries (Nord), un couloir entier est réservé à ces patients. Sept malades ont intégré le service ces derniers jours. "On ne va pas dire que c’est facile, mais avec tout le professionnalisme dont peuvent faire preuve tous les agents qui nous entourent, ça s’est fait et aujourd’hui l’unité est ouverte et fonctionnelle", témoigne Murielle Marion, cadre santé, pour France Télévisions. Comme dans les hôpitaux, les soignants s’attendent à des prochaines semaines compliquées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un patient atteint par le Covid-19 à l\'Hôpital Privé de la Loire, à Saint-Etienne (Loire), le 6 novembre 2020.
Un patient atteint par le Covid-19 à l'Hôpital Privé de la Loire, à Saint-Etienne (Loire), le 6 novembre 2020. (JEFF PACHOUD / AFP)