Coronavirus : des idées pour occuper ses enfants en musique pendant le confinement

De nombreuses ressources en ligne permettent de profiter du confinement pour écouter, créer, analyser de la musique en famille.

Un enfant confiné pendant l\'épidémie de coronavirus.
Un enfant confiné pendant l'épidémie de coronavirus. (?TATIF/WOSTOK PRESS / MAXPPP)

Chanter, jouer, créer de la musique en famille, voilà une bonne manière d’occuper ses journées de confinement durant l'épidémie de coronavirus. Anne-Claire Scebalt, présidente de l’Association des professeurs d’éducation musicale, soumet cette idée : pendant un mois, se lancer des petits défis quotidiens autour d’une chanson. "C'est une idée d'un collègue de Puteaux, Luc Perin, qui a proposé un défi musical en 30 chansons", explique Anne-Claire Scebalt.

"Tous les jours, chaque membre de la famille cherche une chanson avec une thématique. Par exemple une chanson avec un chiffre dans le titre, ou une chanson qu'on voudrait destiner à notre pire ennemi, ou encore une chanson qui nous rappelle notre enfance, etc. Et il y a ainsi 30 thèmes."

Créer de la musique sans matériel dédié

L’étape d’après, c’est de créer de la musique ! Même en n’ayant pas grand-chose sous la main, insiste la professeure. "On peut avec les plus jeunes construire des instruments, dans lesquels on peut souffler, frapper, frotter, pincer, avec des objets du quotidien. Des bouteilles de lait qu'on va découper, des élastiques pour faire comme des cordes, des boites à chaussures..

Et ensuite avec ces instruments, on peut par exemple sonoriser un film passé en muet. Chacun prend un instrument et a pour rôle de sonoriser un passage du film, on s'enregistre avec son portable et ensuite on peut écouter la bande-son qu'on a créée. Anne-Claire Scebaltà franceinfo

 Autre astuce : créer un xylophone éphémère en remplissant très précisément des verres avec des niveaux d’eau différents. Pour y parvenir, toutes les explications sur le blog de Véronique Chenu, professeure de musique en Franche-Comté.

Enfin, un dernier conseil pour les plus grands, les lycéens, avec Anne-Claire Scebalt : "Un site vraiment passionnant, c'est celui de la Philharmonie de Paris, où on trouve des analyses d'oeuvres en vidéo. Vous avez sur une partie de l'écran la partition qui déroule, sur une autre une petite partie du concert, et sur une troisième des éléments d'analyse."