Coronavirus : comment l'Italie réagit face à l'épidémie ?

L'Italie désormais plus touchée que la Chine. Quelques clés pour comprendre cette situation. L'âge moyen des personnes décédées en Italie est de 78 ans et demi, c'est le deuxième pays avec la plus vieille population au monde derrière le Japon. 


Face à une situation critique dans les services de soin, l'Italie fait appel à l'armée pour mettre en place des hôpitaux de campagne comme par exemple en Émilie-Romagne. "L'armée italienne a mis en place deux hôpitaux de campagne. Un à Plaisance et un autre à Crema", précise le général Giovanni di Basti. À Bergame, un autre foyer de l'épidémie, les 800 lits de réanimation et soins intensifs sont tous occupés et les médecins manquent de moyens et de médicaments.

"Besoin de plus de dispositifs de protection"

"Nous avons besoin de plus de dispositifs de protection, nous avons besoin de plus d'appareils respiratoires. Il faut imaginer qu'il y a un très grand nombre de patients avec le même traitement et même les médicaments les plus courants viennent aujourd'hui à manquer", alerte le professeur Claudio Rascitano. Pendant ce temps à Rome, les habitants vivent leur douzième jour de confinement et font avec tant bien que mal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Médecin de l\'hôpital El-Kettar d\'Alger spécialisé dans la lutte contre les épidémies. Les autorités algériennes ont annoncé, le 25 février 2020, un premier cas de coronavirus, un citoyen italien arrivé dans le pays le 17 février 2020. 
Médecin de l'hôpital El-Kettar d'Alger spécialisé dans la lutte contre les épidémies. Les autorités algériennes ont annoncé, le 25 février 2020, un premier cas de coronavirus, un citoyen italien arrivé dans le pays le 17 février 2020.  (RYAD KRAMDI / AFP)