Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : "Chaque mois de confinement équivaut à une perte de 60 milliards de PIB", prévient Xavier Ragot, président de l'OFCE

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Coronavirus : "Chaque mois de confinement équivaut à une perte de 60 miliards de PIB", prévient Xavier Ragot, président de l'OFCE
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi 8 avril, la France a officiellement annoncé qu'elle entrait en récession. Xavier Ragot, président de l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), analyse la situation.

La crise économique traversée par la France à cause de la crise du coronavirus est sans précédent. "On assiste à un recul de l'activité économique qu'on n'a jamais connu dans l'après-guerre. Pour vous donner une comparaison, la plus grande chute que nous avions connue jusqu'à présent était mai 68, avec une chute d'activité de 5% sur un trimestre. Là, on est déjà à 6% de chute sur le premier trimestre juste à cause du confinement des quelques semaines de mars", détaille Xavier Ragot, président de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), sur le plateau du 23h, mercredi 8 avril.

"La plus grande incertitude, c'est la durée de confinement"

Depuis le début de la crise du coronavirus, il apparaît presque impossible de soigner son économie en même temps que la population. "La plus grande incertitude, c'est la durée de confinement. Chaque mois de confinement équivaut à une perte de 60 milliards de PIB", poursuit le directeur de recherches au CNRS.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.