Coronavirus : "Beaucoup de services de réanimation sont à 100% de leur occupation", alerte un anesthésiste

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
ITV Chousterman
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Les chiffres liés aux cas de Covid-19 ne sont pas bons dans les hôpitaux, obligeant Emmanuel Macron à prendre des mesures drastiques mercredi 14 octobre. Benjamin Chousterman, anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Lariboisière de Paris, les commente sur franceinfo mercredi soir.

"Les services de réanimation sont très très pleins. On est dans une situation différente de mars dernier puisqu'il y a en réanimation non plus seulement un flux de malades Covid, mais également le flux de tous les autres malades. Il n'y a pas en fait 50% des lits qui sont vides, les autres sont pleins. Beaucoup de services de réanimation sont à 100% de leur occupation et c'est un challenge quotidien pour trouver de la place. On est très préoccupés par ce qui va se passer les prochaines semaines", décrit mercredi 14 octobre Benjamin Chousterman, anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Lariboisière de Paris.

Respecter les règles

Pour désengorger les hôpitaux, "il faut respecter les règles, mais c'est un jeu collectif. On porte tous chacun un peu de responsabilité, limiter la propagation du virus, le nombre de décès... C'est un appel global, il faut prendre conscience de ce qu'il faudrait arriver à faire pour enrayer ce nombre croissant de cas. Ce vocabulaire martial est sidérant, mais on était en situation croissante avec cette flambée de l'épidémie", explique sur franceinfo Benjamin Chousterman.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.