Coronavirus : Bali n'accueillera pas de touristes étrangers avant la fin 2020

Les autorités de cette île indonésienne souhaitaient rouvrir le territoire aux étrangers fin septembre. Mais le nombre croissant de contaminations a mis à mal ce projet.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La plage de Seminyak à Bali, en Indonésie, le 7 août 2020. (MADE NAGI / EPA)

Pour les touristes étrangers, il faudra attendre avant de pouvoir se rendre à Bali. Ces derniers ne seront pas autorisés à se rendre sur l'île indonésienne avant la fin 2020 faute d'amélioration concernant la pandémie de Covid-19, a annoncé le gouverneur de l'île, lundi 24 août. Aucune nouvelle date n'a été annoncée.

Bali a rouvert ses plages, temples et autres attractions aux visiteurs indonésiens depuis la fin juillet et les autorités locales avaient annoncé leur intention d'accueillir à nouveau des touristes étrangers à partir du 11 septembre. Ce projet a été ajourné devant la vague croissante de cas de Covid-19 détectés en Indonésie et les restrictions aux voyages en vigueur dans de nombreux pays. Jakarta interdit depuis début avril l'entrée en Indonésie aux touristes étrangers.

A ce jour, Bali a enregistré quelque 4 000 cas d'infections par le coronavirus et 49 morts. Dans toute l'Indonésie, au moins 6 680 décès dus au virus ont été comptabilisés et 153 000 cas ont été confirmés. Mais les experts estiment que le bilan est sans doute bien plus élevé en raison d'un nombre limité de tests effectués dans l'archipel. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.